Josiane Balasko sur Depardieu : "C'est peut-être la vodka qui l'a attiré en Russie !"

Au micro de Bruce Toussaint ce matin sur Europe 1, Josiane Balasko s'est gentiment moquée de Gérard Depardieu… et de son amour pour la vodka.

Et une réaction de plus sur l'exil fiscal de Gérard Depardieu, une ! Alors que l'affaire semblait s'essouffler depuis quelques jours, Josiane Balasko a remis une couche sur la décision de notre Gégé national de quitter la France pour aller s'installer en Russie après avoir obtenu la citoyenneté du pays. Un départ qui a très largement été commenté ces dernières semaines, tant du côté des détracteurs du comédien que de ses soutiens.

Invitée sur Europe 1 ce matin pour évoquer le problème du mal logement, Josiane Balasko a été interrogée en fin d'interview sur la fameuse taxe à 75% pour les hauts revenus, qui, après avoir été retoquée il y a quelques jours par le Conseil constitutionnel, aurait définitivement été abandonné par le gouvernement socialiste, selon les informations d'Europe 1. "Revenez les mecs, tous ceux qui sont partis ! Revenez, c'est bon, c'est fini !", a lâché la comédienne au micro de Bruce Toussaint.

"Vous dites ça à votre ami Gérard Depardieu ?", lui a alors demandé le journaliste. "Oh ben Gérard, il fait ce qu'il veut. Je ne sais pas si c'est la taxation à 75% ou la vodka gratuite qui l'a attiré là-bas...", a plaisanté Josiane Balasko, provoquant un fou rire général dans le studio.

Regardez Josiane Balasko parler de Gérard Depardieu sur Europe 1 (à partir du 6'48) :

Jordan Grevet

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Natalie Portman à Paris, un risque pour sa carrière internationale ?
Lio : J’étais avec un pervers narcissique et je ne le savais pas
Bradley Cooper dans la peau dans Lance Armstrong ?

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.