Publicité

Josiane Balasko a cédé à la chirurgie esthétique : son visage retouché, Coluche n'y est pas pour rien...

Actrice emblématique de la troupe du Splendid, Josiane Balasko a tissé une grande amitié avec le regretté Coluche. Face à Marc Olivier Fogiel, l'actrice de "C'est la vie" - diffusé le 10 mars 2024 sur France 2 - a expliqué avoir cédé au bistouri à cause d'un point commun avec l'humoriste.

Invitée dans l'émission Le Divan sur France 3 en 2015, Josiane Balasko était revenue sur son amitié avec Coluche, tragiquement mort en 1986 à Opio dans un accident de moto. Très proche du créateur des Restos du coeur, elle racontait ainsi avoir cédé à la chirurgie esthétique car elle ne voulait pas... lui ressembler ! Elle confiait : "C'était un frère certainement, parce qu'on se ressemblait, c'est d'ailleurs pour ça que je m'étais faire refaire le pif parce que j'en avais marre de ressembler à Michel (le vrai nom de Coluche était Michel Colucci NDLR). Il m'avait dit un jour 'Tu cherches à être belle ?', j'avais répondu 'non j'ai plus envie de te ressembler c'est différent'."

Évoquant avec tendresse ses années d'amitié avec Coluche, la maman de Marilou Berry révélait également qu'il lui avait appris beaucoup de choses pour sa carrière, notamment le fait de se moquer de l'avis des autres : "Coluche, je l'avais suivi en promo tout ça, et Coluche nous a montré qu'on pouvait dire des choses d'une manière drôle, des choses qui étaient vraies même sous forme de déconnades, ce qu'il faisait en permanence et ce dont il n'avait pas peur, voilà ce qu'il m'a appris Michel, c'est à ne pas avoir peur parce que déjà j'étais pas particulièrement peureuse mais il m'a vraiment appris ça, comme ma grand-mère d'ailleurs qui disait souvent : 'ils vont pas te faire un deuxième trou du cul'" a-t-elle confié avec humour et nostalgie. "Michel,...

Lire la suite


À lire aussi

Evelyne Dhéliat a-t-elle cédé à la chirurgie esthétique comme tant d'autres stars du petit écran ? Elle répond cash
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie