Joséphine s'arrondit - "Un pincement au coeur" : les internautes émus de revoir Jean-Pierre Pernaut dans le film de Marilou Berry

Capture écran TF1 direct/Joséphine s'arrondit
Capture écran TF1 direct/Joséphine s'arrondit

Ce jeudi 4 août 2022, les téléspectateurs de TF1 pouvaient découvrir la suite des aventures de Joséphine dans "Joséphine s'arrondit". Un opus qui aborde avec humour de nombreux aspects de la grossesse, de la prise de poids à la recherche d'emplois, en passant par la sexualité. Mais durant le film, une séquence a tout de même attristé les internautes : l'apparition à l'écran de Jean-Pierre Pernaut.

Après le premier volet "Joséphine" la semaine dernière, TF1 diffusait ce jeudi 4 août 2022 la suite de l'adaptation de la saga de Pénélope Bagieu, "Joséphine s'arrondit". Après avoir finalement succombé au charme de Gilles, collègue dévoué dont les petites attentions la laissaient froide et qu'elle trouvait même initialement "chiant comme la pluie", ce second film proposait un bond dans l'avenir : Après les avoir quittés en plein baiser, les téléspectateurs pouvaient les retrouver au stade de deux ans de relation, dans un appartement commun. Mais comme le titre l'indique, l'événement principal reste la grossesse surprise de la jeune femme, à un moment des plus délicats : alors que Gilles est très occupé avec son travail, après avoir été promu, Joséphine, elle, est au chômage depuis deux ans.

Très vite, sa grossesse devient source de multiples angoisses : celle de ne pas gérer, de crouler sous les paquets de couches ou encore de ressembler à sa mère farfelue, jouée par Josiane Balasko. Un autre sujet est largement abordé : celui de la sexualité dans son couple. Alors que Gilles est "bloqué" à l'idée de faire l'amour par peur de faire du mal au futur bébé, Joséphine se lance dans une démonstration très haute en couleurs. A l'aide d'une mangue et de chantilly, elle simule une pénétration et finit par extraire le noyau du fruit, intact. Une façon de montrer que le bébé ne ferait pas les frais d'un coït, même vigoureux. "Gilles, t'as beau avoir ce qu'il faut là où il faut, tu ne pourras jamais toucher le bébé", a lancé dans d'autres termes Joséphine à son compagnon.

De l'émotion parmi les rires

Tout au long de sa grossesse, la trentenaire parisienne a également dû gérer sa sœur Diane. Alors que dans le premier volet, celle qui pensait avoir la vie parfaite s'échappait de son mariage après avoir découvert l'infidélité de son homme, elle se retrouve en dépression à squatter l'appartement de Joséphine... un peu trop longtemps. Au travers des mésaventures de son amie Sophie, qui sort en cachette avec son gynécologue, le film traite aussi d'un sujet rarement abordé : le vaginisme. Mais ce qui a le plus fait parler les twittos ce soir, est la présence de deux seconds rôles : celle de l'ancienne escort-girl devenue mannequin Zahia Dehar, mais surtout celle de Jean-Pierre Pernaut dans un faux extrait de journal télévisé.

L'apparition du journaliste décédé le 2 mars 2022 a bouleversé des internautes, qui ont tenu à partager leur émotion sur twitter.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles