Jordanie: Attaques armées contre les force de sécurité

·1 min de lecture

AMMAN (Reuters) - Des "attaques armées contre les forces de sécurité" ont eu lieu samedi à la périphérie d'Amman, la capitale jordanienne, ont rapporté les médias d'Etat, citant le ministère de l'Intérieur. Des témoins ont déclaré à Reuters que les attaques avaient été déclenchées par les partisans tribaux d'un législateur ayant été exclu du Parlement.

Un législateur s'est vu exclure du Parlement pour un an la semaine dernière après l'avoir insulté dans un discours, suscitant des appels à la protestation de la part des membres de sa tribu.

Dans un communiqué distinct publié par l'agence de presse nationale Petra samedi, la police jordanienne a déclaré que quatre membres d'une force de sécurité "s'occupant des émeutes dans la région de Naour ont été blessés et reçoivent des soins."

(Nayera Abdallah et Omar Fahmy; version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles