Publicité

Jordan Bardella propriétaire d’un compte Twitter haineux ? Le président du RN répond dans Complément d’enquête

Un nouveau numéro de Complément d'enquête sera diffusé sur France 2, jeudi 18 janvier 2024. Il s'intéressera à Jordan Bardella et à sa rapide ascension politique. Alors que certains extraits de l'émission ont déjà été diffusés, le président du Rassemblement national (RN) a contesté le fait qu'il aurait été aux commandes d'un compte Twitter anonyme qui diffusait des messages racistes entre 2015 et 2017. "Vous diffusez un tweet mensonger, sans même employer le conditionnel et sans préciser le démenti de Jordan Bardella qui réfute formellement être l'auteur de ces publications", a réagi mercredi 17 janvier sur X (ex-Twitter) Victor Chabert, porte-parole du parti, à la diffusion d'un teaser de l'émission sur les réseaux sociaux. "Vous serez poursuivi et une mise en demeure a été adressée ce jour par huissier à France Télévisions", a-t-il ajouté. Il a également fait savoir à l'AFP que le parti avait entrepris des démarches pour empêcher la diffusion de "l'extrait sur le faux compte qui est complètement mensonger". Quatre sources, dont trois anonymes, affirment que Jordan Bardella aurait utilisé ce compte pour diffuser des messages racistes, homophobes, ainsi que pour encenser la personnalité de Jean-Marie Le Pen, le fondateur du Front national (FN).

Jordan Bardella : "Je suis désolé de vous décevoir, mais je n'ai qu'un seul compte Twitter"

Dans le reportage, l'homme politique est directement interrogé sur ce compte et dément formellement. (...)

Lire la suite sur Closer

Harry et Meghan "blessés" : cet événement prestigieux auquel ils n'ont pas été invités
Astrologie 2024 : le signe du Taureau aura-t-il de la chance en février ?
"Je ne veux pas embêter mes enfants" : dernières volontés, enterrement… Christophe Dechavanne a déjà prévu sa mort
Astrologie 2024 : ce signe pour lequel le ciel amoureux sera sans nuages ce 19 janvier
Dépression : ce facteur insoupçonné et contournable mis au jour par des chercheurs