John Wick Parabellum : Keanu Reeves a fait 98% des cascades

Laurent Schenck

Dans John Wick Parabellum, qui sortira en salles ce mercredi, l'ex-tueur à gages a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. "Excommunié", tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John Wick se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde... 


Keanu Reeves et Halle Berry

Cette vidéo making-of montre à quel point Keanu Reeves et Halle Berry se sont adonnés à une préparation des plus intenses en amont du tournage. Le premier, qui avait plusieurs fois témoigné de ses aptitudes combatives dans des films d'action (Matrix, 47 Ronin, etc.), s'est entraîné pendant cinq mois en arts martiaux (kung-fu, wushu, silat indonésien) et en maniement d'armes. Dans le film, l'acteur effectue 98% de ses cascades, preuve que sa forme physique est toujours au top : "Parfois, je me disais que j'avais du mal à m'entraîner à cause de mon âge, mais je me suis rendu compte que j'aurais eu du mal même si je n'avais pas 54 ans parce qu'il y a énormément d'action dans Parabellum."

Halle Berry, qui compte aussi plusieurs rôles physiques dans sa filmographie, joue Sofia, une tueuse redevable à John Wick. Elle fait partie des nouveaux personnages ayant rejoint la lucrative franchise, au même titre qu'Anjelica Huston ou Mark Dacascos. La comédienne confie au sujet de cette expérience : "Il est clair que je n'avais jamais travaillé aussi dur pour un rôle. J'ai dû continuer à m'entraîner tout en m'étant fait mal, mais je n'ai rien lâché parce qu'il n'était pas question d'abandonner. Je tenais absolument à prouver qu'une femme de mon âge était capable de faire ce que fait mon personnage. Ce n'est pas l'âge qui fait de nous ce que nous sommes."

John Wick très prochainement dans le jeu Fortnite ?

Pour John Wick Parabellum, Chad Stahelski et son équipe ont cherché à faire en sorte que les scènes d'action soient encore plus impressionnantes que dans les deux volets précédents, en privilégiant le réalisme : les acrobaties sont réelles et les combats tournés sans raccord de montage. De même, plutôt que de zoomer pour créer un effet factice, le réalisateur a opté pour des plans larges montrant mieux au spectateur chaque détail de la séquence. Notons également que si la plupart des combats des deux premiers John Wick opposaient deux adversaires, ce troisième opus s'attache à de nombreux affrontements de groupe mettant en valeur la chorégraphie de l'ensemble.

Sorti en 2014, le premier John Wick avait rapporté plus de 88 millions de dollars de recettes mondiales alors qu'il en avait coûté 30. Sa suite, John Wick 2, s'est avérée encore plus lucrative en engrangeant pas loin de 171 millions de dollars, pour un coût de production estimé à 40 millions. Ayant pour le moment rapporté 150 millions de dollars dans le monde en seulement cinq jours, John Wick Parabellum s'annonce comme un très gros succès commercial.

La bande-annonce de "John Wick Parabellum" :