Publicité

Joe Biden réagit au « mug shot » de Donald Trump : « Beau mec »

Alors que le mugshot de Donald Trump dans une prison d’Atlanta a fait le tour du monde, la réaction de Joe Biden, en vacances sur les rives du lac Tahoe, était attendue.
Alors que le mugshot de Donald Trump dans une prison d’Atlanta a fait le tour du monde, la réaction de Joe Biden, en vacances sur les rives du lac Tahoe, était attendue.

ÉTATS-UNIS - Une réaction tout sourire. Le président des États-Unis Joe Biden a livré ses impressions, ce vendredi 25 août, sur la photo d’identification judiciaire de Donald Trump.

L’ancien président a été soumis jeudi à la prise d’un « mugshot » dans une prison d’Atlanta après avoir été inculpé de tentative de manipulation de la présidentielle de 2020. Libéré grâce au paiement d’une caution de 200 000 dollars, le favori des primaires républicaines pour la présidentielle de 2024 a rapidement fait de ce cliché un objet de communication politique.

Déclinée sur des tasses, des t-shirts ou encore des autocollants, la photo a également fait le tour du monde. Aussi Joe Biden a-t-il été interrogé à ce sujet sur les rives du lac Tahoe (Californie), où il se trouve actuellement en vacances.

« Avez-vous vu le mugshot de Donald Trump ? », l’interroge une journaliste. Une question qui suscite le rire du président. « Je l’ai vue, oui, à la télévision », répond-il plus sérieusement, alors que des huées à son encontre peuvent être entendues. « Qu’en avez-vous pensé ? », relance la reporter. « Handsome guy, wondeful guy », ironise-t-il alors, dans une réponse que l’on pourrait traduire par « Beau mec, super mec. »

Pour les soutiens de Donald Trump, ce cliché est, sans ironie cette fois, celle d’un grand homme d’État victime d’une persécution de la justice américaine. Pour l’élue républicaine de Géorgie à la Chambre des représentants Marjorie Taylor Greene, adepte de théories complotistes et d’extrême droite, cette photo « est celle qui fera gagner l’élection présidentielle de 2024 ».

« Rendez-vous le 20 janvier 2025 », date de la prise de fonction du prochain président des Etats-Unis, a d’ailleurs tweeté Donald Jr, fils de l’ancien chef de l’État. Pour cela, Donald Trump devra remporter les primaires républicaines, qui commencent le 15 janvier prochain.

À voir également sur Le HuffPost :

Donald Trump visé aux États-Unis par plusieurs affaires judiciaires : le récap pour y voir plus clair

Le procès de Donald Trump pour l’élection de 2020 ne doit pas virer au « carnaval médiatique », selon la juge