Publicité

Joe Biden confond François Mitterrand et Emmanuel Macron et s’attire les moqueries du camp Trump

ÉTATS-UNIS - Du pain béni pour ses détracteurs. Le président américain Joe Biden poursuit sa tournée des États pour les primaires démocrates. Dimanche 4 février, c’est dans le Nevada que le chef d’État a posé ses valises avant un scrutin prévu ce mardi 6 février. À cette occasion, il a confié une anecdote qui a soulevé plus d’un sourcil de notre côté de l’Atlantique lors d’un discours prononcé à Las Vegas.

Joe Biden, 80 ans, toujours « apte » à remplir sa mission de président, selon son médecin

Cette histoire, déjà racontée à plusieurs reprises par Joe Biden, relate les coulisses d’une discussion au G7 en Angleterre, en 2021, soit quelques mois après sa prise de fonction à la Maison Blanche. « Juste après avoir été élu, je me suis rendu à une réunion du G7. C’était dans le sud de l’Angleterre, je me suis assis et j’ai dit : ’l’Amérique est de retour’ », a commencé par raconter Joe Biden.

Il ajoute alors : « Et Mitterrand d’Allemagne… Je veux dire de France, m’a regardé et m’a dit… », avant de chercher ses mots pendant un court instant, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Mais il finit par citer la question de son interlocuteur français : « Pour combien de temps es-tu revenu ? ».

Lapsus à répétition

Ici, Joe Biden semble, selon toute logique, avoir confondu l’ancien président français François Mitterrand (en poste entre 1981 et 1995) avec l’actuel, Emmanuel Macron. Il faut dire que le quatrième chef d’État élu sous la Ve République est décédé en 1996, soit bien avant cette réunion à Carbis Bay, en Cornouailles, où Emmanuel Macron était, lui, bien présent.

Âgé de 81 ans, Joe Biden a surtout offert une nouvelle occasion à ses détracteurs de lui tomber dessus avec cette étourderie. Relayée par Fox News, la séquence l’a également été par les plus fidèles soutiens de Donald Trump, qui ne manquent jamais une occasion de se moquer de l’âge du président, candidat à sa réélection en novembre prochain.

Bien qu’on ne dispose pas d’informations précises sur l’état de santé du 46e président américain, il accumule les lapsus et les approximations lors de ses récents discours, allant jusqu’à confondre SMS et site Internet, guerre en Irak et guerre en Ukraine, sans oublier sa déclaration où il avançait que « plus de 100 personnes » étaient décédées du Covid-19 aux États-Unis, au lieu du véritable chiffre, « 1 million ».

Une source d’inquiétude dans le camp démocrate avant l’élection présidentielle. Surtout qu’en cas de second mandat pour le président démocrate, Joe Biden atteindrait les 86 ans en 2028.

À voir également sur Le HuffPost :

Présidentielle américaine : Joe Biden remporte la primaire démocrate du New Hampshire

Guerre en Ukraine : Pourquoi l’accord du Sénat sur l’aide à Kiev a peu de chances d’être finalement adopté