Publicité

JO de Paris 2024: "Je sais les postes", affirme Thierry Henry sur les trois renforts de plus de 23 ans

Thierry Henry a un avis tranché sur les postes qu'il devra renforcer en vue des Jeux olympiques de Paris. Pour la compétition, le sélectionneur des Espoirs aura le droit de convoquer trois joueurs au-dessus de 23 ans. Après le match nul (2-2) face aux Etats-Unis ce lundi, le technicien n'a pas forcément évolué dans sa vision des choses.

Si les Bleuets menaient 2 à 0 grâce à un penalty d'Arnaud Kalimuendo (26e) et une frappe d'Andy Diouf (79e), les joueurs de Thierry Henry ont souffert en fin de match, concédant donc l'égalisation. En raison de nombreux blessés et forfaits, le sélectionneur ne pouvait pas procéder à tous les changements.

"Il faut savoir jouer dans le rouge"

"Il y a des choses qu'on a ciblé, notamment de voir comment ils allaient terminer le match", a commenté Henry. "On savait très bien qu'on ne pouvait pas faire de changements tardifs pour pallier certaines choses, ça c'était un exercice. Pour le reste, tu regardes, il y a des choses assez claires au niveau du jeu."

"Je reste sur ce que j'ai dit: je sais les postes", a poursuivi Thierry Henry, à propos des trois joueurs de plus de 23 ans, avant de revenir sur le match du soir. "On a regardé si les joueurs pouvaient jouer dans le rouge. Pour gagner une compétition, il faut savoir jouer dans le rouge, c'est super important. Cela a été difficile pour nous ce soir mais je suis vraiment content du groupe."

Le casse-tête de la sélection

Thierry Henry retrouvera ses joueurs en juin à Clairefontaine pour un premier stage de préparation avant les Jeux. Puis les Bleuets disputeront trois rencontres amicales, les 4, 11 et 17 juillet contre des adversaires restant à déterminer. Ils auront alors investi leur camp de base près d'Aix-en-Provence, avant de retrouver les États-Unis, le 24 juillet à Marseille, pour le début des JO.

Parallèlement, le sélectionneur aura de nombreuses obligations administratives à remplir. En mai, la liste d'une centaine de joueurs établie en début d'année sera réduite de moitié. Puis le 5 juillet, la liste définitive comprenant 18 joueurs dont deux gardiens de but sera transmise à Paris 2024 et à la Fifa. Il faudra aussi avoir l'accord des clubs pour libérer les joueurs. L'affaire semble compliquée, à l'image du Real Madrid qui a déjà prévenu de son refus.

Article original publié sur RMC Sport