Publicité

JO de Paris 2024: Luis Enrique "ouvert" à l'idée de libérer les joueurs du PSG mais...

Pour l'heure, le PSG n'a pas donné de position par rapport au tournoi des Jeux olympiques de Paris. Interrogé ce samedi sur la possibilité de libérer des joueurs de son effectif en vue de la compétition, en dehors de l'égide de la Fifa nécessitant donc l'accord des clubs, Luis Enrique a donné une réponse assez ambivalente.

Au cours de sa carrière de joueur, Luis Enrique a notamment remporté les Jeux olympiques, en 1992. "Je ne suis pas le propriétaire des joueurs. Ils ont un contrat avec le club. J'ai gagné une fois avec mon pays les JO, ça serait bizarre de ma part...", a d'abord lancé le coach du PSG, sans pour autant finir sa phrase.

"Je suis assez ouvert"

Au niveau de l'équipe de France, Warren Zaïre-Emery et Bradley Barcola pourraient par exemple être des candidats à ce tournoi olympique. "Ce qui est certain, c'est qu'il faut étudier chaque cas de manière individuelle. C'est difficile d'enchaîner l'Euro et les JO, ça n'a pas beaucoup de sens", a poursuivi Luis Enrique. "Les joueurs ont des responsabilités envers les clubs. Il y a aussi la liberté du joueur qui entre en compte."

"Je suis assez ouvert, je laisse faire. Il faut protéger les droits du club et je suis là pour les défendre", a conclu Luis Enrique. Ces dernières semaines, le Real Madrid avait par exemple indiqué à la FFF son refus d'envoyer ses éléments français aux Jeux olympiques. En France, Florian Maurice, le directeur technique du Stade rennais, a été le premier à se montrer réticent à cette idée de "déshabiller" son club.

Lyon, Montpellier Toulouse ou Lens ont eux averti qu'ils étaient prêts à participer à l'effort national afin d'aider une équipe dirigée par Thierry Henry. Le sélectionneur des Bleuets aura d'ailleurs le droit à trois renforts au-delà de la limite d'âge de 23 ans. En 2021, la sélection française avait vécu un fiasco en raison du refus de plusieurs clubs de lâcher les joueurs.

Article original publié sur RMC Sport