Publicité

JO de Paris 2024: l’escrimeuse Ysaora Thibus suspendue pour contrôle antidopage "anormal"

JO de Paris 2024: l’escrimeuse Ysaora Thibus suspendue pour contrôle antidopage "anormal"

La nouvelle secoue le monde de l’escrime et le sport français à moins de six mois des Jeux olympiques de Paris 2024. L’escrimeuse Ysaora Thibus, grande chance de médaille française lors des prochains JO, a été suspendue provisoirement par la Fédération française d’escrime pour "un résultat d’analyse anormal". Ce contrôle est intervenu le 14 janvier dernier dans le cadre du Challenge international de Paris où elle avait décroché la médaille d’argent par équipe.

Ysaora Thibus fait part de sa "totale incompréhension"

"La Fédération française d’escrime vient d’être informée par l’International Testing Agency agissant pour le compte de la Fédération internationale d’escrime (FIE) que la fleurettiste Ysaora Thibus a fait l’objet le 14 janvier dernier d’un contrôle ayant produit un résultat d’analyse anormal", indique le communiqué de la Fédération ce vendredi. "La FIE ajoute qu’en vertu de l’article 7.4.1 de ses règles anti-dopage, Ysaora Thibus est provisoirement suspendue avec effet immédiat à la date du 8 février 2024."

"La FFE prend acte de cette communication. Contactée par nos soins, la tireuse fait part de sa totale incompréhension, de son immense surprise et de son désarroi, elle nie tout acte intentionnel de dopage. Il lui appartient désormais de se défendre selon les dispositions qu’elle jugera utiles de prendre. La FFE rappelle qu’elle reste profondément impliquée dans la lutte contre le dopage, quelles qu’en puissent être les conséquences sur la vie sportive de nos équipes. Dans ces circonstances, nous avons une pensée pour notre championne Ysaora Thibus, qui vit là un moment difficile de sa vie de femme et d’athlète."

Médaillée d’argent en fleuret aux derniers JO de Tokyo en 2021, l’athlète française est devenue championne du monde en 2022 au Caire en individuel. Elle fait partie des têtes d’affiche de l’équipe de France d’escrime lors des prochains JO.

Thibus "sidérée" et déterminée à prouver son "innocence"

Particulièrement surprise après avoir été informée de son contrôle anormal, Ysaora Thibus a réagi via un communiqué partagée à la presse par son avocat. L'escrimeuse tricolore y nie avec fermeté s'être dopée et y a rappelle son comportement exemplaire vis-à-vis du dopage depuis le début de sa carrière. A quelques mois des Jeux de Paris, la Français attend avec impatience le retour des tests sur son échantillon B.

"Aussi, à 169 jours des Jeux Olympiques à Paris qui constituent le rêve de ma vie de femme et d’athlète, chacun comprendra que cette information a d’abord créé chez moi et tous ceux qui veillent à ma préparation un effet de sidération", a ainsi estimé la vice-championne olympique de fleuret par équipes. "Passée cette première touche, j’entame un assaut qui vise à prouver aujourd’hui mon innocence pour me permettre demain de tirer dans ce qui sera le plus beau tournoi de ma carrière."

Article original publié sur RMC Sport