Publicité

JO de Paris 2024: la jauge de spectateurs pour la cérémonie d'ouverture peut encore "évoluer"

De 600.000 à 320.000... et peut-être encore moins? Après l'annonce par Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, d'une baisse considérable du nombre de spectateurs acceptés pour la cérémonie d'ouverture sur la Seine des Jeux olympiques 2024, le comité d'organisation reconnaît qu'une nouvelle diminution de la jauge pourrait être décidée.

"Aujourd'hui, un nouveau chiffre a été partagé et on verra s'il va encore évoluer ou pas", a déclaré Tony Estanguet, président du comité d'organisation des JO, lors d'un point presse mercredi 31 janvier à Paris.

"Plusieurs centaines de milliers de personnes quoi qu'il arrive"

Le triple champion olympique de canoë a profité de cette intervention face aux journalistes pour minimiser la revue à la baisse de cette jauge. "On a dit depuis le début qu'il n'y avait pas de chiffre total, que l'objectif était vraiment d'offrir un maximum d'opportunités pour le grand public", a déclaré Tony Estanguet, alors que le chiffre de 600.000 spectateurs avait été publiquement énoncé par Gérald Darmanin en octobre 2022.

"On était sur une jauge à 60.000 spectateurs au Stade de France, on est sur plusieurs centaines de milliers de personnes quoi qu'il arrive (pour la cérémonie sur la Seine). L'objectif est que les gens vivent une bonne expérience. On a aussi évolué sur la construction du spectacle. Il faut que les gens aient une bonne visibilité, qu'ils soient en sécurité. Il ne s'agit pas d'entasser les gens dans une zone pour que l'expérience soit décevante. On avance ensemble et je respecte énormément les décisions prises par l'État, en particulier par le ministre de l'Intérieur", a ajouté Tony Estanguet.

La billetterie pas encore lancée

La billetterie pour la cérémonie d'ouverture ne sera pas ouverte avant le printemps 2024, ce qui permet encore à l'organisation d'ajuster ses plans. À présent, environ 100.000 personnes seront attendues sur les quais bas de la Seine avec des billets payants. Pour les quais hauts, qui nécessiteront des tickets gratuits, il est question de "plus de 220.000 personnes". Ce qui est très loin des deux millions de spectateurs espérés au début du projet.

Le contexte international, avec le conflit entre la Russie et l'Ukraine, la guerre déclenchée par une attaque sans précédent lancée par le Hamas en Israël le 7 octobre, cumulé au niveau de menace terroriste relevé en France après l'attentat d'Arras en octobre 2023 où un enseignant a été tué, plaidait depuis des mois pour une jauge réduite.

Cette cérémonie d'ouverture, inédite dans son concept hors-stade, doit faire défiler 115 bateaux avec les délégations d'athlètes sur six kilomètres entre le pont d'Austerlitz et le pont d'Iéna. En présence de chefs d'État et de gouvernement du monde entier.

Article original publié sur RMC Sport