JO de Paris 2024: une délégation ukrainienne a rencontré le Comité d’organisation

Ce mercredi, Tony Estanguet et Etienne Thobois, tous les deux membres de l’organisation des JO de Paris 2024, ont rencontré une délégation ukrainienne, menée par l'ancienne triple sauteuse Olena Hovorova et l'ancien judoka Heorhiy Zantaraia.

Les Ukrainiens ont fait valoir le cas d'athlètes partis à l'étranger pour s'entraîner à cause de la guerre et d'autres qui n'ont plus les moyens de s'entraîner, comme ceux du collège sportif de Dnipro après une frappe de missile, mardi.

Zantaraia touché du soutien continu et ininterrompu du comité d'organisation

Les Ukrainiens ont également transmis à l'équipe de Paris 2024 des messages montrant les violations des critères de neutralité réclamés par le CIO par des athlètes russes et aussi des athlètes du Kazakhstan. Zantaraia a écrit dans un message qu'il était touché du soutien continu et ininterrompu du comité d'organisation Paris 2024.

Lors d’une visite à Kiev, samedi 30 mars, Anne Hidalgo, maire de Paris, a visité le centre d’entraînement des athlètes ukrainiens. "Je veux dire aux athlètes russes et aux (athlètes) biélorusses qu'ils ne sont pas les bienvenus à Paris et dire aux athlètes ukrainiens et à l'ensemble du peuple ukrainien que nous les soutenons de façon très active, très forte", a notamment déclaré à la presse Anne Hidalgo, dans une vidéo publiée par la chaîne Youtube ukrainienne United news.

Les Russes, qui participeront aux JO sous bannière neutre, ne se joindront pas au défilé des équipes nationales lors de la cérémonie d'ouverture, tout en ayant "la possibilité de vivre l'événement", avait de son côté indiqué le Comité international olympique (CIO) le 19 mars. La Russie avait en retour accusé le CIO de "basculer dans le racisme et le néonazisme" et de se rendre coupable de "discrimination" et d'"intimidation".

Article original publié sur RMC Sport