Publicité

JO de Paris 2024: le coup de gueule de Larqué contre la Fifa et le CIO sur le traitement du foot aux Jeux

Le football comme exception. À la différence de toutes les autres disciplines, les meilleurs footballeurs de la planète ne seront pas tous présents aux Jeux olympiques de Paris cet été. Chaque nation qualifiée doit être entièrement composée de joueurs nés au-delà du 1er janvier 2001 (23 ans ou moins), avec trois exceptions pour chaque sélection de 18 joueurs. Une aberration pour Jean-Michel Larqué.

"Le football est quand même le seul sport olympique qui n’est pas représenté par ses meilleurs joueurs", a déploré notre consultant dans l’émission Rothen s’enflamme, ce mardi sur RMC. "Le spectateur a le droit de trouver ça tout à fait injuste. Vous imaginez le judo sans Teddy Riner, l’athlétisme sans Usain Bolt mais avec un gars qui court le 100m en 12 secondes? Est-ce que ce serait les Jeux olympiques? Je trouve ça absolument catastrophique. J’accuse les représentants de la Fifa et du Comité olympique de jouer leur propre jeu."

"La Fifa voit dans le Comité olympique non pas un partenaire, mais un adversaire"

À l’occasion des JO de Tokyo, en 2021, la sélection tricolore emmenée par Sylvain Ripoll, alors sélectionneur des espoirs, avait dû essuyer d’innombrables refus. De très nombreux clubs avaient à l’époque refusé de libérer leur joueur. Conformément au règlement, ils n’avaient aucune obligation de le faire, le tournoi olympique n’étant pas reconnu comme "dates FIFA".

"Pourquoi le foot n’est pas représenté par ses meilleurs joueurs? Tout simplement parce que la Fifa voit dans le Comité olympique non pas un partenaire, mais un adversaire. En France, pour les derniers Jeux olympiques, on a raclé les fonds de tiroir pour arriver à trouver onze joueurs, ce qui est dramatique", a poursuivi 'Captain Larqué’. "C’est quand même extraordinaire: vous avez la Fifa qui ne reconnaît pas les Jeux olympiques comme dates officielles et qui avait comme idée de faire une Coupe du monde tous les deux ans. C’était pour mettre encore des bâtons dans les roues au tournoi olympique. Ce tournoi olympique n’aurait de valeur que si les meilleurs joueurs étaient représentés."

Il y a trois ans, André-Pierre Gignac, Florian Thauvin et Teji Savanier étaient les trois joueurs de plus de 23 ans appelés en renfort pour aider la sélection tricolore. Dans l'optique des JO de Paris, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann ou encore Olivier Giroud ont publiquement manifesté leur intérêt pour intégrer la sélection de Thierry Henry.

Article original publié sur RMC Sport