Publicité

JO de Paris 2024 : les bouquinistes pourront finalement rester sur les quais de Seine, annonce l’Élysée

La préfecture de police de Paris avait envisagé de déplacer les boîtes des bouquinistes en vue de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques le 26 juillet.

Finalement, ils restent. Le président de la République a décidé de renoncer au déplacement des boîtes des bouquinistes des quais de Seine en vue de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris, a annoncé l’Élysée ce mardi 13 février.

Jeux olympiques et paralympiques de Paris : comment 18 g de tour Eiffel se retrouvent dans chaque médaille

« Constatant qu’aucune solution consensuelle et rassurante n’a pu être identifiée avec ces acteurs », « le président de la République a demandé au ministre de l’Intérieur et au préfet de police de Paris que l’ensemble des bouquinistes soient préservés, et qu’aucun d’entre eux ne soit contraint d’être déplacé », a-t-on expliqué de même source. Selon son entourage, le chef de l’État leur manifeste ainsi « son attention, considérant qu’il s’agit d’un patrimoine vivant de la capitale ».

Une question de sécurité (et de vue) pour la cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture des JO doit avoir lieu le 26 juillet sur la Seine. En invoquant des impératifs de sécurité, la préfecture de police avait prévu un retrait de « quelques jours » d’une partie des boîtes des bouquinistes, qui posaient un problème aussi pour la vue sur le spectacle fluvial depuis les quais hauts.

Une solution de compromis avait été envisagée pour n’en démonter qu’une partie, mais sans satisfaire les bouquinistes.

Emmanuel Macron « a demandé à ce que le dispositif de sécurité soit adapté en conséquence, les espaces concernés sur les quais hauts n’étant dès lors plus susceptibles d’accueillir du public pendant la cérémonie », selon l’Élysée.

Mais cette décision qui se profilait avait déjà été prise en compte dans la jauge revue à la baisse fin janvier à environ 300 000 spectateurs, a assuré une source proche du dossier. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin « reviendra sur l’ensemble du dispositif de sécurisation de la cérémonie d’ouverture à la fin mars, une fois achevé l’ensemble des concertations avec les élus locaux et parties prenantes », a précisé cette source.

À voir également sur Le HuffPost :

Paris 2024 : ils veulent faire des JO de Paris ceux du bien-être animal

L’Adidas Arena de la porte de la Chapelle inaugurée à moins de 200 jours des Jeux olympiques de Paris

VIDÉO - La maire de Paris aux Parisiens: "Ne partez pas pendant les JO!"