Publicité

JO de Paris 2024: au château de Versailles, les préparatifs pour les épreuves d'équitation s'accélèrent

JO de Paris 2024: au château de Versailles, les préparatifs pour les épreuves d'équitation s'accélèrent

L’ancienne demeure du "Roi-Soleil" se prépare à accueillir certaines des épreuves les plus esthétiques lors des Jeux olympiques et paralympiques 2024, celles d'équitation. Avec l'échéance qui approche à grands pas, les préparatifs au château de Versailles sont en cours à un rythme effréné pour offrir un spectacle inoubliable aux passionnés de sport équestre du monde entier.

Ce vendredi, une étape importante a été franchie avec la remise en eau du bassin Apollon, situé dans le parc du château. Cette rénovation, bien qu'elle ne soit pas directement liée aux épreuves, profitera aux yeux des nombreux spectateurs qui viendront assister aux épreuves d’équitation. Une autre étape significative a été franchie au niveau du premier obstacle de l'épreuve de cross, le Guet de la Ménagerie. Ce tronçon du parcours, long de 5,3km, offrira un défi stimulant aux compétiteurs et ravira les spectateurs qui se presseront en nombre, car il est prévu d'accueillir jusqu'à 40.000 d'entre eux le 28 juillet, jour de l'épreuve de cross.

Intégrer le parcours dans le parc du château le plus naturellement possible

Ce tracé marque la continuité d'une série de transformations spectaculaires qui convertissent l'enceinte du château de Versailles en un lieu de divertissement qui s’avère être profitable à tous les partis, selon Lorick Joseph, directeur du site pour Paris 2024.

"Cette piste est temporaire puisqu’elle est présente uniquement pour les Jeux. Mais il faut qu’elle s’insère et qu’elle s’intègre parfaitement dans le parc du château de Versailles et qu’elle respecte le cahier des charges qui nous a été fixé par la Fédération internationale et le standard d’un parcours de cross olympique. Donc tous les travaux qu’on peut mener, soit nous, soit en collaboration directe avec l’établissement public du château de Versailles, se font pour s’intégrer et respecter cet environnement, cet écrin majestueux. C’est vraiment donnant-donnant. C’est-à-dire que du côté du château, ils en profitent également pour restaurer certaines parties du parc, qui vont servir le parcours."

Les travaux avancent également dans la zone des écuries, où les premiers chevaux sont attendus sur le site le 24 juillet. Ces installations fourniront un environnement optimal et réservé seulement pour les athlètes et leurs précieux compagnons équins.

Un stade temporaire de la capacité de l'Accor Arena de Bercy

Mais le point culminant de cette transformation remarquable est sans aucun doute le stade temporaire, une structure impressionnante pouvant accueillir jusqu'à 16.300 spectateurs. En plus d’une capacité équivalente à celle de l'Accor Arena, cette infrastructure est accompagnée d’une vue panoramique sur le château de Versailles et son jardin. Pour le moment, l’avancement des travaux du stade et du chantier en général est en bonne voie, selon Lorick Joseph et Paul-Jacques Tanvez, président de Normandie drainage. "En ce qui concerne les tribunes latérales, nous sommes à environ 90% de leur progression", indique ce dernier. "La tribune centrale, elle, en est à 50%. Le taux d’avancement total du chantier se situe entre 60 à 70%."

Trois disciplines majeures seront au cœur des Jeux olympiques équestres 2024 à Versailles: le saut d'obstacles, le dressage et le concours complet. Ces trois épreuves sont mixtes et vont être disputées en deux fois. Une fois en individuel et une autre en équipe. En ce qui concerne les Jeux paralympiques, il y aura seulement l’épreuve du dressage.

L’équipe de France d’équitation tentera de faire mieux qu’en 2020 pendant les Jeux olympiques de Tokyo, dans lesquels elle a remporté une médaille de bronze sur l’épreuve du saut d’obstacle par équipe. En revanche, l’équipe de France paralympique n’aura tout au moins qu’à réitérer l’exploit puisqu’elle était parvenue à décrocher deux médailles d’or, une en argent et trois médailles de bronze.

Article original publié sur RMC Sport