Publicité

JO 2024 : le mythique surfeur Kelly Slater soutient les opposants à la tour des juges à Tahiti

« Cela n’a pas de sens d’avoir besoin d’une tour aussi géante pour un événement de deux jours », a écrit Kelly Slater sur Instagram.  - Credit:BEN THOUARD / AFP
« Cela n’a pas de sens d’avoir besoin d’une tour aussi géante pour un événement de deux jours », a écrit Kelly Slater sur Instagram. - Credit:BEN THOUARD / AFP

Voilà une nouvelle polémique dont le comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 (Cojop) se serait bien passé. La légende du surf et multiple champion du monde, l'Américain Kelly Slater, a apporté lundi son soutien aux opposants à la tour des juges sur le site de Teahupo'o à Tahiti pour l'épreuve de surf des JO 2024.

L'Américain a répondu sur les réseaux sociaux à la vidéo postée dimanche par le surfeur local Matahi Drollet. Le Tahitien y dénonce le compromis trouvé par les autorités d'installer une tour allégée en plein lagon pour accueillir les juges, malgré les contestations locales, regrettant que « les enjeux financiers prennent le pas sur l'environnement ».

Un non-sens pour la vedette du surf Kelly Slater

« Cela n'a pas de sens d'avoir besoin d'une tour aussi géante pour un événement de deux jours », écrit Kelly Slater dans les commentaires sous la vidéo. « Donnez de l'argent aux infrastructures locales de la ville pour les dégâts causés par le changement de la rivière qui a provoqué des inondations plus tôt cette année », suggère-t-il.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Matahi Drollet (@matahidrollet)

Le site officiel de Paris 2024 n'a pas tardé à répondre sur le même réseau social, expliquant avoir « fait évoluer le projet de tour pour permettre de maintenir les épreuves de surf à Tahiti tout en prenant compte de l'environnement exceptionnel [...] Lire la suite