JO 2024 : comment le ministère de l’Intérieur s’organise face aux menaces

Avec Gérald Darmanin maintenu à sa tête, le ministère de l'Intérieur lance les grandes manœuvres pour que les Jeux plympiques et paralympiques 2024 soient une réussite pour la France.
Avec Gérald Darmanin maintenu à sa tête, le ministère de l'Intérieur lance les grandes manœuvres pour que les Jeux plympiques et paralympiques 2024 soient une réussite pour la France.

La Place Beauvau active les grandes manœuvres en vue des Jeux olympiques et Paralympiques 2024, à Paris. Comme le rapporte Le Figaro, le ministère de l'Intérieur va déployer un important dispositif sur plusieurs secteurs majeurs liés à la sécurité pour être fin prêt lors de cet événement majeur, qui sera suivi dans le monde entier. « Véritable défi sécuritaire intervenant à la césure du quinquennat, les Jeux seront le fil rouge de notre action », résume une source du ministère à nos confrères, une semaine après la reconduction de Gérald Darmanin dans le fauteuil de Clemenceau.

Avec la Coupe du monde de rugby en septembre 2023, la France s'apprête à accueillir entre quinze et seize millions de visiteurs en l'espace de neuf mois et tous les feux des projecteurs seront donc braqués sur elle, ne laissant aucune place à l'erreur et l'hypothèse d'un drame humain. En conséquence, le ministère de l'Intérieur veut en premier lieu « moderniser la lutte contre le terrorisme sur le plan technologique », indique le quotidien. Pour ce faire, les forces de l'ordre comptent notamment lutter massivement contre les drones malveillants susceptibles de voler au-dessus de la capitale, mais aussi parfaire leur action en matière d'intelligence artificielle.

Dans ce cas précis, les experts visent à s'améliorer sur la « question des algorithmes » dans la lutte antiterroriste, avec l'utilisation d'un logiciel capable d'identifier au cas par cas de potentiels suspects et de générer de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles