Publicité

JO 2024: la Belgique fabrique des mannequins grandeur nature de Van Aert et Evenepoel pour optimiser leur tenue de chrono

Ils ont coché depuis longtemps la date du samedi 27 juillet 2024. Ce jour-là, Wout van Aert et Remco Evenepoel s’avanceront parmi les grands favoris du contre-la-montre individuel des Jeux olympiques de Paris. Evenepoel est l’actuel champion du monde en titre de la discipline, alors que Van Aert peut se targuer d’avoir à son palmarès trois titres de champion de Belgique du chrono. Autant dire que la Belgique mise beaucoup sur cette épreuve à Paris pour décrocher la plus belle des médailles.

Pour maximiser ses chances d’y parvenir, la Fédération belge de cycliste est prête à employer les grands moyens. Comme le rapporte le site Global Cycling Network, la Belgique est en train de produire des répliques exactes de Van Aert et Evenepoel pour optimiser leur tenue olympique sans avoir à les faire se déplacer. Autrement dit, la Fédération belge s’est lancée dans la fabrication de mannequins grandeur nature de ses deux champions pour mettre au point les meilleures combinaisons de chrono.

Une facture à plusieurs dizaines de milliers d'euros

Selon le quotidien belge Het Laatste Nieuws, un mannequin sur mesure du corps de Van Aert a déjà été fabriqué, conçu à partir de tests effectués sur le tout nouveau vélodrome de Heusden-Zolder en Belgique et d'un scan 4D de sa position sur le vélo. Ce mannequin sera utilisé dans les semaines à venir pour optimiser l’aérodynamisme de sa combinaison Bioracer, et Van Aert n’aura pas à empiéter sur son programme de courses pour venir multiplier les tests en soufflerie.

Pour Evenepoel, attendu pour la première fois cette année sur le Tour de France, son mannequin sera développé en mars et suivra le même processus que celui de Van Aert. Pour une facture qui devrait atteindre au total les dizaines de milliers d’euros. "On peut faire plusieurs tests avec le coureur, mais ça prend beaucoup de temps et d'énergie, surtout pour des tests étalés sur de longs mois. Et puis les tests avec des mannequins sont très précis", a expliqué un proche d’Evenepoel à Het Laatste Nieuws.

Lors des derniers JO, à Tokyo en 2021, c’est Primoz Roglic qui avait survolé le chrono individuel devant Tom Dumoulin et Rohan Dennis. Van Aert et Evenepoel avaient dû se contenter des 6e et 9e places.

Article original publié sur RMC Sport