Publicité

Jimmy Fallon parodie Emmanuel Macron avec une chanson sur les punaises de lit à Paris

Les punaises de lit en France passionnent également outre-Atlantique. Mardi soir, l'animateur américain Jimmy Fallon s'est emparé du sujet le temps d'un sketch dans son late-show The Tonight Show, qui a repris en début de semaine après cinq mois de grève.

Béret vissé sur la tête, baguette de pain et verre de vin à la main, Jimmy Fallon, "déguisé" en Emmanuel Macron, s'est mis à chanter un morceau ironisant sur la présence de ces insectes qui inquiètent les Français depuis plusieurs semaines.

"Il y a des insectes à Paris qui sont plus gros que les puces et qui provoquent des démangeaisons. Elles peuvent être dans vos draps, alors vérifiez bien en dessous et si j'étais vous, je ne louerai plus de Airbnb", chante l'animateur, accompagné à la guitare.

"Les punaises de lit omg"

"Les insectes peuvent se glisser partout, même dans les poils du torse, alors nettoyez-les avec un pschitt de Febreze. Mais c'est la semaine de la mode, Louis V et Gucci, pleine de célébrités, Chalamet Timothée", poursuit-il en référence à une vidéo de l'acteur franco-américain se baladant dans les rues de Paris à l'occasion de la Fashion Week.

"Il sort avec Kylie, (...) j'adore ses films sur IMDb. Mais les punaises de lit omg, elles sont vraiment dégueulasses, elles sont partout, tout comme Swift et Kelce", conclut Jimmy Fallon, en faisant allusion à la relation entre Taylor Swift et le joueur de football américain Travis Kelce.

Jimmy Fallon avait déjà revêtu ce costume, béret et chemise blanche largement ouverte sur un torse très velu, pour moquer Emmanuel Macron, en avril 2022. Cette tenue faisait référence à la publication d'une photo officielle du président, en marge d'un meeting. Le chef de l'État, alors en pleine campagne, y apparaissait vêtu d'une chemise très déboutonnée.

Réunion interministérielle vendredi

La présence des punaises de lit dans l'Hexagone n'est pas nouvelle - un Français sur 10 y a été confronté entre 2017 et 2022 - mais ces petits nuisibles font les gros titres, après plusieurs cas signalés ces dernières semaines dans des lieux publics, notamment des cinémas, des TGV, le métro parisien ou la zone d'attente de l'aéroport de Roissy.

Les médias du monde entier s'inquiètent également de ce problème sanitaire, à un an des jeux olympiques.

Article original publié sur BFMTV.com