Une jeune femme reçoit une facture pour avoir pleuré chez le médecin

Pleurer chez le médecin et recevoir une facture… Aussi étonnant que cela puisse être, la petite sœur de Camille Johnson a reçu une facture de 37 euros pour « avoir pleuré » durant son rendez-vous chez le généraliste…

Les rendez-vous chez le médecin ne sont jamais pris de gaieté de cœur. Une jeune femme a récemment eu une déconvenue plus surprenante encore lorsqu’elle a reçu une facture de 37 euros pour avoir pleuré lors de son entrevue médicale.

Sur ses réseaux sociaux, Camille Johnson, 25 ans, a partagé une photo de la facture médicale de sa jeune sœur sur laquelle était clairement indiquée la facturation de cet écart émotionnel…

Le prix d’une larme

"Ma petite sœur a eu beaucoup de problèmes de santé ces derniers temps et a finalement pu voir un médecin » indiquait Camille, ajoutant « Il lui a fait payer 37 euros pour avoir pleuré » en légende de la photo de la facture où les larmes étaient notées comme « Brief émotionnel ». Dans son message, Camille expliquait que sa sœur, atteinte d’une maladie rare, était « devenue émotive parce qu'elle se sent frustrée et impuissante ». Un sentiment accentué par la difficulté à être soignée pour sa pathologie. « Une larme et ils lui ont facturé 37 euros sans expliquer pourquoi elle pleure, essaie d'aider, fait une évaluation, une ordonnance, rien » notait-elle. Devenue virale, la photo a été retweetée à plus de 54 000 reprise, récolant plus de 425 000 likes et des milliers (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Elle reçoit un coup de tête accidentel de son chien et finit sous respirateur artificiel
Ça commence aujourd'hui : bouleversée, Betty raconte pourquoi elle a choisi de disparaître volontairement
"Il baignait dans une mare de sang" : une voiture percute une famille entière à vélo, des témoins racontent
Désespérée par la taille de sa poitrine, une mère a pris une décision radicale pour son enfant
Après l'assassinat de sa femme dans la fusillade d'Uvalde, un homme meurt de chagrin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles