Publicité

Le jeu de pirates Skull and Bones est en train de devenir la risée du web

Il y a sept ans, à l’occasion de l’E3 (grande messe du jeu vidéo qu’on ne reverra plus), Ubisoft dévoilait Skull and Bones. Après une très, très longue période de production, une palanquée de retards et des gros doutes à son sujet, ce titre articulé autour de la piraterie s’apprête enfin à sortir : il est prévu pour le 16 février sur PS5, Xbox Series S, Xbox Series X et PC. Le bout du tunnel pour ce projet maudit ? Plutôt le début d’un nouveau calvaire, à en croire les premiers retours compilés grâce à une ultime phase de bêta ouverte (organisée entre le 8 et le 11 février).

« Malheureusement, je suis déçu de Skull and Bones, j’y ai joué en accès anticipé et je n’ai produit aucun contenu parce que je n’ai pas aimé. Je ne comprends pas comment nous sommes passés de Black Flag avec des combats intenses à un jeu où on ne peut même pas quitter son bateau », indique Lucky Chappy, créateur de contenu australien, dans un tweet publié le 13 février. Oui, on ne peut pas nager dans Skull and Bones, comble pour un jeu centré sur des pirates qui dirigent un navire en quête de liberté et de richesse.

Skull & Bones // Source : Ubisoft
Skull & Bones // Source : Ubisoft

Skull & Bones // Source : Ubisoft

Ubisoft se voile la face avec Skull and Bones

Sur les réseaux sociaux,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Skull and Bones // Source : Ubisoft