Publicité

"Elle est jetée en pâture sur des chaînes de gogoles" : Sur RTL, Benjamin Biolay défend Aya Nakamura et dézingue les chaînes d'information

Alors que la chanteuse est victime d'attaques virulentes concernant sa possible participation à la cérémonie...

"On est assez loin de la représentation de notre pays" : Gérard Larcher ironise sur les paroles d'Aya Nakamaura dans "Télématin" - France 2
"On est assez loin de la représentation de notre pays" : Gérard Larcher ironise sur les paroles d'Aya Nakamaura dans "Télématin" - France 2

Alors que la chanteuse est victime d'attaques virulentes concernant sa possible participation à la cérémonie d'ouverture des J.O., l'artiste Benjamin Biolay prend sa défense au micro de RTL.

"Je suis tombé à la renverse", admet Benjamin Biolay lorsqu'on lui évoque la polémique qui entoure Aya Nakamura et son éventuelle participation à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Paris. Mercredi 13 mars, sur RTL, l'interprète de "Dans la Merco Benz" a apporté son soutien à la chanteuse franco-malienne. "Je trouve ça dingue qu'on jette en pâture cette jeune femme qui n'a rien demandé et qui a un talent monstre. C'est notre artiste la plus vendue à l'étranger, en français. C'est pas rien", a affirmé le chanteur, reconnaissant le succès que rencontre Aya Nakamura depuis plusieurs années.

"Les vieux boomers, réacs et racistes nous font chier"

Au micro de la station aux bonnettes rouges, l'auteur-compositeur-interprète français de 51 ans a critiqué le traitement des chaînes d'information. "Les vieux boomers, réacs et racistes nous font chier. Ils diront toujours qu'elle chante mal. L'idée c'est de monter les gens les uns contre les autres. Elle est jetée en pâture sur des chaînes de gogoles, des chaînes d'opinion qui ne sont pas des chaînes d'information. Ou on débat sur elle, et on invite des racistes plutôt que des musicologues" a-t-il confié.

L'artiste a aussi déploré la position de certains politiques face à ce sujet. "J'ai entendu Sébastien Chenu (RN), qui est le vice-président de l'Assemblée nationale quand même, qui disait qu'il aurait préféré Lara Fabian, que j'aime beaucoup, mais elle est...

Lire la suite