Publicité

"J'en ai pleuré..." : Romain déçu du montage du dernier épisode de "Pékin Express" 2024 sur M6

Un binôme survole la compétition de
Un binôme survole la compétition de "Pékin Express" cette saison sur M6 - M6

Le candidat a regretté que le programme d'aventure de M6 ne montre pas son saut à l'élastique, alors qu'il a dépassé sa peur du vide pour se lancer.

C'est un classique des jeux d'aventure et des émissions de télé-réalité. Ce jeudi 24 mars, Romain, candidat avec Laura de la saison en cours de "Pékin Express", intitulée "Sur les traces du tigre d'or" attendait l'épisode du soir avec impatience sur M6. Dans cet épisode spécial "les Intouchables", les binômes devaient sauter à l'élastique tout en répondant à une question de culture générale afin de se qualifier directement. Un défi de taille pour le coiffeur, qui était terrifié à l'idée de sauter. Or, si le saut de sa cliente a bien été montré à l'antenne, le sien aurait été coupé au montage. C'est en tout cas ce qu'a assuré Romain quelques jours plus tard dans sa story Instagram .

"Je suis le seul qui a sauté et qui n'a pas été montré à l'écran"

"Pour tout vous dire, oui j'ai sauté. Pour moi, le saut à l'élastique était ma limite. Phobie +++ Mais j'ai voulu surmonter ça, et me surpasser en sautant le premier. Mais malheureusement, j'ai donné la mauvaise réponse, du coup Laura a dû sauter à son tour", explique-t-il. "Je ne vous cache pas que j'ai eu très mal au coeur jeudi soir, d'avoir été le seul à sauter et ne pas être montré". Dans une interview accordée à "Télé-Loisirs" , le candidat est revenu plus en détails sur sa déception. "Jeudi dernier, il y avait toute ma famille chez moi pour regarder l'épisode, et je pensais vraiment qu'on allait voir ma séquence, donc j'étais trop fier. Je me suis dit : 'Ça va être mon épisode...

Lire la suite


À lire aussi

Le journaliste Gaël Giordana fait condamner France Télévisions aux prud'hommes pour harcèlement moral et sexuel
Audiences Netflix : Un film français crée l'exploit en intégrant le top 3 des films les plus vus dans le monde
Roch-Olivier Maistre, président de l'Arcom : "Il n'y aura pas de chaînes d'opinion en France"