Publicité

Jean-Michel Trogneux : l’extrême droite US fait revivre une vieille théorie du complot sur Brigitte Macron

« Ce n’est ni une plaisanterie ni une exagération de dire qu’à l’exception des assassinats politiques, il s’agit probablement du plus grand scandale politique de l’histoire de l’humanité. » Cette phrase grandiloquente a été publiée par Candace Owens, une journaliste américaine proche de Donald Trump, sur X (ex-Twitter), le 11 mars 2024. Elle ne veut pas parler du Water Gate, de la mort de l’opposant russe Alexei Navalny, ni même des scandales politiques ayant touché de près ou de loin Emmanuel Macron — mais bien de Brigitte Macron. Candace Owens est en persuadée : la première dame serait en fait « un homme », et elle a dédié une longue vidéo à la question.

Dans la vidéo, visionnée plus de 1,5 million de fois sur X, elle reprend des articles parus il y a quelques années dans Faits & Documents, une publication connue pour son antisémitisme, ainsi que le travail d’autres internautes anonymes. Il s’agit d’une théorie du complot qui avait déjà connu une certaine popularité sur les réseaux sociaux francophone en 2021, et que Numerama avait décortiquée. Aujourd’hui, ce sont ces mêmes arguments qui sont repris par l’alt right américaine — et derrière, se cache toujours la même rhétorique transphobe.

Candace Owens dans sa vidéo sur Brigitte Macron // Source : Candace Owens
Candace Owens dans sa vidéo sur Brigitte Macron // Source : Candace Owens

Candace Owens dans sa vidéo sur Brigitte Macron // Source : Candace Owens

Une théorie du complot fondée sur une rhétorique transphobe

Dans les grandes lignes,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Brigitte Macron est au coeur d'une théorie du complot // Source : Wikimedia Commons / Montage Numerama