Publicité

Jean-Michel Aulas n'est plus le président de l'Olympique lyonnais

Son départ était prévu à terme, mais il a été accéléré: Jean-Michel Aulas a cédé les commandes de l'Olympique lyonnais vendredi à l'homme d'affaires américain John Textor, un coup de tonnerre à Lyon qui marque la fin d'une ère historique pour le club français.

Lorsque le rachat d'OL Groupe par Eagle Football, une entité regroupant les clubs anglais de Crystal Palace, brésilien de Botafogo et belge de Molenbeek (D2) et présidée par John Textor, a été finalisé en décembre dernier, Jean-Michel Aulas avait été nommé président exécutif pour trois ans.

À lire aussi Basket: l'Asvel de Tony Parker officialise son rapprochement avec l'OL de Jean-Michel Aulas

Mais des dissensions sont vite apparues entre le dirigeant historique et le nouveau propriétaire de l'OL, notamment au niveau de la politique sportive à mener pour redresser un club qui n'est que 7e à quatre journées de la fin du Championnat.

Réuni vendredi, le conseil d'administration a décidé d'accélérer la transition en nommant John Textor "président du conseil d'administration à compter du 5 mai et jusqu'à l'issue de son mandat d'administrateur, à la suite de la cessation des fonctions de Monsieur Jean-Michel Aulas en tant que Président directeur-général d'OL Groupe", a expliqué le groupe dans un communiqué publié lundi.

Président d'honneur

Aulas, 74 ans, restera au conseil d'administration en qualité de président d'honneur. Il devrait percevoir une indemnité de dix millions d'euros pour son départ prématuré et...


Lire la suite sur ParisMatch