Jean-Marie Le Pen lâche Eric Zemmour : il a "brûlé ses cartes" en une séquence télé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 2 octobre dernier, il s'amusait encore dans les colonnes du Monde de la montée en puissance d'Eric Zemmour, son fils spirituel, dans les sondages. "Ça commence à pousser… Il aura bientôt une queue luciférienne et des pieds fourchus, lui aussi!" avait alors ironisé Jean-Marie Le Pen, pointant du doigt la diabolisation dont les deux hommes seraient victimes.

Quelques jours plus tard, le Menhir a retourné sa veste. Lui qui s'est engagé à soutenir celle ou celui qui était le mieux placé entre l'ex journaliste, et sa fille, Marine, pour la présidentielle de 2022, a choisi cette dernière. Selon lui, Eric Zemmour s'est disqualifié devant le Bataclan, il y a quelques jours.

Le 13 novembre dernier, sur ce lieu de recueillement, 6 ans après les attentats de Paris, le polémiste a critiqué avec virulence l'ancien président de la République, François Hollande. Pas l'endroit, ni le moment, a jugé la classe politique de concert. Pour Jean-Marie Le Pen, ce dérapage pourrait coûter cher a celui qui avait pourtant "un formidable écho" dans les médias.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles