Publicité

Jean Malaurie, mort de l’explorateur de l’Arctique à 101 ans

Jean Malaurie a été le premier Européen à rejoindre à pied le pôle Nord. C'était en mai 1951.  - Credit:DR
Jean Malaurie a été le premier Européen à rejoindre à pied le pôle Nord. C'était en mai 1951. - Credit:DR

Il était entré dans la légende le 29 mai 1951… en devenant, à 29 ans, le premier Européen à atteindre le pôle Nord en traîneau à chiens. Un exploit auquel il associait systématiquement le guide inuit qui l'avait accompagné (Kutsikitsoq). Jean Malaurie est décédé le lundi 5 février 2024 à 101 ans, a annoncé sa famille.

Il était né le 22 décembre 1922, à Mayence (Allemagne), où son père, professeur agrégé, enseignait alors. Dans sa famille, on était, jusque-là, armateurs du côté paternel, ou navigateur du côté (écossais) de sa mère. Autant dire que son ADN semblait le destiner aux voyages. C'est pourtant vers une formation littéraire en khâgne au lycée Henri-IV qu'il s'orienta après une scolarité au lycée Hoche de Saint-Cloud et Condorcet à Paris.

Son père décède quand il a 17 ans. Requis pour aller travailler en Allemagne en 1940 en vertu du Service du travail obligatoire (STO), il refuse d'obéir. Réfractaire, il rejoint la Résistance. Toute sa vie, il aura affiché un côté rebelle.

À LIRE AUSSI Jean Malaurie : « C'est un honneur de vivre !

À la Libération, faute de pouvoir intégrer l'École normale supérieure, il rejoint l'Institut de géographie de l'université de Paris. Il y suit les enseignements d'Emmanuel de Martonne qui avait été le maître de Julien Gracq, une décennie auparavant. Ses premiers travaux de recherche en géologie le conduisent à participer à deux expéditions de Paul-Émile Victor au Groenland en 1948 et en 1949.

Le garçon découvre, à cette occasi [...] Lire la suite