Publicité

Jean-Luc Reichmann a-t-il peur de Jarry, son concurrent direct sur France 2 ? Il dit tout de leur relation

Samedi 10 février 2024, Jean-Luc Reichmann était l'invité d'Eric Dussart dans "On refait la télé", sur RTL. L'animateur, qui montera bientôt sur les planches du Théâtre des Nouveautés avec la comédie "Le Bracelet", une pièce d'Isabelle Mergault, s'est confié sur ses relations avec Jarry, son concurrent direct à la tête de "Tout le monde veut prendre sa place", sur France 2.

Avec le retour prochain de Léo Matteï, Brigade des mineurs sur TF1, son arrivée le 14 février 2024 sur les planches du Théâtre des Nouveautés au côté d'Isabelle Mergault dans une comédie qu'elle a écrite et intitulée Le Bracelet, sans compter sur l'animation des 12 coups de midi, Jean-Luc Reichmann a un emploi du temps bien chargé. Invité samedi 10 février au micro d'Eric Dussart sur RTL dans l'émission On refait la télé, l'animateur, comme il se définit, s'est livré sur son programme qui a vu le jour en 2010 sur la Première chaîne mais pas que ! Il a également répondu aux questions du journaliste concernant une potentielle rivalité entre lui et Jarry depuis qu'il a repris le flambeau de Laurence Boccolini à la tête de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2. Devenu son concurrent direct, Jean-Luc Reichmann affirmait sur RTL n'avoir aucune animosité pour son confrère, bien au contraire.

"Est-ce que l'arrivée dans Tout le monde veut prendre sa place de Jarry à la rentrée de septembre, ça vous a un peu inquiété ?", lui a demandé, sans détour, Eric Dussart. Et le compagnon de Nathalie Lecoultre de répondre avec le sourire : "Ça ne m'a pas inquiété parce que Jarry est un ami déjà. Il était, l'été dernier, chez moi, dans ma maison". Déterminé à obtenir une réponse plus élaborée, le journaliste de RTL a renchéri en plaisantant : "Vous lui avez dit : 'T'as...

Lire la suite


À lire aussi

Jean-Luc Reichmann et Caroline Margeridon réunis à la Fête à Neuneu : un gros chèque récolté pour la bonne cause
Meurtre de James Bulger à 2 ans : son tueur, 10 ans à l'époque, prêt à sortir de prison ? "C'est un bombe à retardement"
Jean-Paul Belmondo suspendu "à un balcon" devant ses enfants, l'acteur prêt à tout : "On avait confiance"