Publicité

"Jean-Luc Mélenchon ne vient plus sur mon plateau" : Apolline de Malherbe fait des révélations sur le leader de la France Insoumise

Apolline de Malherbe sur les propos d'Emmanuel Macron concernant l'affaire Depardieu, dans
Apolline de Malherbe sur les propos d'Emmanuel Macron concernant l'affaire Depardieu, dans "Quelle époque !" sur France 2, le samedi 20 janvier 2024. - France 2

La journaliste radio s'est confiée longuement dans les colonnes de "La Tribune Dimanche" ce dimanche 31 mars 2024.

Une interview très instructive à lire aujourd'hui dans "La Tribune Dimanche". C'est dans cet hebdomadaire qu'Apolline de Malherbe, qui est aux commandes de la matinale de RMC, a choisi de s'exprimer sur son actualité.

"J'aime ces interviews à enjeux et je sais y faire"

Au cours de cet entretien, le journaliste médias Rémi Jacob a demandé : "Quelles sont les personnalités les plus complexes à interviewer ?". Ce à quoi Apolline de Malherbe a répondu en toute franchise : "Face à Jean-Luc Mélenchon ou à Marine Le Pen, il y a beaucoup de tension. C'est dû à leur expérience et leur stature. J'aime ces interviews à enjeux et je sais y faire".

Avant de poursuivre : "Je constate d'ailleurs que M. Mélenchon ne vient plus sur mon plateau. Il accepte de moins en moins la contradiction et s'énerve tout seul sur Twitter. Déjà, à l'époque de Jean-Jacques Bourdin, il avait posé comme condition à sa venue que ne soit pas diffusée la séquence où il a dit "La République c'est moi", ça le mettait mal à l'aise. Ce qui avait été évidemment refusé. Ma politique est la même : je n'accepte aucun deal ! Je préfère louper un invité plutôt que me compromettre".

Celle qui présente la matinale "Apolline Matin" depuis le 24 août 2020 a également été interrogée sur sa récente interview de Dominique de Villepin qui n'est pas passée inaperçue. Elle a expliqué : "Je l'avais souvent reçu dans le passé. C'est quelqu'un de très impressionnant,...

Lire la suite


À lire aussi

"Cette découverte ne méritait pas un Breaking News" : Alain Finkielkraut critique les "choix éditoriaux" de BFMTV après la découverte des ossements du petit Emile
Netflix : 48 heures après sa sortie, ce film français devient le contenu le plus vu dans le monde sur la plateforme
Audiences mars 2024 : BFMTV et CNews leaders ex-aequo des chaînes d'information, franceinfo: en difficulté