Jean-Luc Mélenchon dégoûté après Face à Baba : il a le "sentiment de s’être fait manœuvrer"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

On ne l’y reprendra plus. Deuxième invité de Face à Baba, Jean-Luc Mélenchon n’a visiblement pas supporté le déroulé de l’émission diffusée jeudi soir en direct sur C8. Le leader de La France Insoumise n’a, par exemple, pas vraiment apprécié la longueur de son face-à-face avec Eric Zemmour qui avait déjà eu droit il y a quelques semaines à une émission rien que pour lui. « Quand une séquence qui devait durer vingt minutes avec Zemmour au lieu de dix par faveur de l’antenne et qui dure pour finir une heure dix, on a du mal à ne pas avoir le sentiment de s’être fait manœuvrer », écrit-il amer dans une lettre ouverte postée sur son blog. « Faire d’un grossier raciste un sujet politique à qui on sert une heure de télé en cadeau, voir un ministre de l’Intérieur flatter un corporatisme d’omerta, tout cela est beaucoup », regrette-t-il également.

Et ce n’est pas le seul élément qui a dégoûté le candidat d’extrême-gauche à la présidentielle de 2022. Il revient notamment sur la séquence de Sofia Chouviat - la fille de Cédric Chouviat mort lors d’une interpellation policière en 2020 – face à un policier. «

Au terme d’un échange avec un policier qui n’exprime pas un mot de compassion devant une jeune femme dont le père est mort étouffé dans les mains de quatre policiers, on a du mal à apaiser la douleur que l’on a ressenti aux côtés d’elle, admirable dans sa volon... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles