Publicité

Jean Gabin et Marlene Dietrich : une histoire pas si rose

Jean Gabin et Marlene Dietrich se sont rencontrés à New York pendant la Seconde guerre mondiale.
Jean Gabin et Marlene Dietrich se sont rencontrés à New York pendant la Seconde guerre mondiale.

Jean Gabin et Marlene Dietrich, une affiche de stars pour une passion légendaire, qui dura de 1941 à 1943, sur fond d'exil à Hollywood pendant la Seconde Guerre mondiale…, mais qui n'émeut pas plus que ça le fils de l'acteur, lequel dévoile cette semaine les coulisses de la romance dans le magazine Gala. Interrogé dans le cadre de l'exposition sur Jean Gabin, proposée actuellement au musée des Années trente de Boulogne-Billancourt, Mathias Moncorgé confie que la femme fatale de L'Ange bleu n'a pas laissé un souvenir impérissable dans le clan Gabin.

« Je ne porte pas spécialement Marlene Dietrich dans mon cœur », confie-t-il à l'hebdomadaire, avant de laisser entendre qu'elle est toujours restée une femme d'argent. « À la maison, quand il parlait d'elle, il disait La Prussienne, raconte-t-il en évoquant son père. D'abord parce que papa, qui croyait ne jamais revenir de la guerre, lui avait donné des tableaux qu'elle ne lui a jamais rendus. Bon, il y avait un Renoir et un Matisse quand même… Ensuite, aussi, parce qu'elle a vendu à Paris Match les lettres d'amour que mon père lui envoyait. On a essayé de s'opposer à ça avec ma mère, sans succès… »

Coup de foudre à New York

Jean Gabin et Marlene Dietrich se sont croisés dans les années 1930, mais se sont aimés une décennie plus tard aux États-Unis. À l'époque, Gabin a quitté la France, refusant de collaborer avec l'occupant, Dietrich, elle, a fui l'Allemagne nazie qui la répugne et vient tout juste d'obtenir la n [...] Lire la suite