Jean Castex : sa réaction à l’éventuelle candidature d’Éric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Pour Jean Castex, Éric Zemmour est un commentateur qui miserait sur le déclin de la France.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Invité ce samedi sur France 2, le Premier ministre s'est exprimé à propos de l'éditorialiste de CNews, qu'il accuse de miser « sur le déclin du pays ».

L'hypothèse Zemmour à l'Élysée agite les chroniques. Y va, n'y va pas ? Le polémiste de CNews pourrait se lancer à son tour dans la présidentielle de 2022. D'après un sondage Ipsos-Sopra Steria, l'éditorialiste de 62 ans serait crédité de 8 % des intentions de vote. Déclarée ou non, sa candidature potentielle a été évoquée par Jean Castex, ce samedi 4 septembre, sur le plateau d'On est en direct. Pour le Premier ministre, Éric Zemmour est avant tout « un commentateur ». « Il manie les idées, il a le droit d'avoir les siennes, je ne les partage pas », a déclaré le chef du gouvernement sur France 2, d'après des propos rapportés par LCI.

Écrivain, polémiste à la télé, chroniqueur au Figaro, Éric Zemmour, du point de vue de Jean Castex, ne serait pas légitime à endosser le costume de président. « Manier des idées sur un plateau, tenir le manche, conduire le camion du pays? Je vous le dis tout de suite, c'est tout à fait différent », a jugé le locataire de Matignon. Adepte de la théorie du « grand remplacement », Éric Zemmour n'a de cesse selon lui de disserter sur « le déclin de la France ». « Par les temps qui courent, mettre de l'huile sur le feu en permanence est irresponsable. Il fait partie des gens qui misent sur le déclin du pays », a estimé Jean Castex face à Laurent Ruquier et Léa Salamé.

À LIRE AUSSI Cotta ? L'énigme Éric Zemmour

Objectif : convaincre les maires

À moins d'un an du scrutin, Éric Zemmour place petit à petit ses pions en coulisses. En promot [...] Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles