Publicité

Javier Milei, Barbra Streisand… Cloner son animal domestique : la nouvelle folie des riches

Le clonage animal est interdit en Europe depuis 2013.  - Credit:JUNG YEON-JE / AFP
Le clonage animal est interdit en Europe depuis 2013. - Credit:JUNG YEON-JE / AFP

En adoration pour son chien Conan, il a fait cloner l'animal après son décès. Nés d'une mère porteuse, quatre chiots (un cinquième est mort) de race old english mastiff ont été affublés des noms d'économistes célèbres : Murray pour Murray Rothbard, Milton pour Milton Friedman et enfin Robert et Lucas, pour Robert Lucas. L'anecdote aurait pu faire sourire si elle ne concernait pas le président d'un des plus grands pays d'Amérique du Sud, le fraîchement élu Javier Milei.

À LIRE AUSSI Javier Milei, le nouveau « Trump » sud-américain qui secoue l'Argentine

Dans la biographie que le journaliste Jose Luis Gonzales accorde au leader d'extrême droite argentin, intitulée El Loco (littéralement, « le fou »), on découvre que l'homme politique a même sollicité les services d'un vétérinaire médium afin de communiquer avec Conan. Depuis l'au-delà, son fidèle toutou lui aurait confié la mission divine de devenir président…

Pas d'expérience paranormale pour l'actrice et chanteuse Barbra Streisand, mais un amour inconditionnel pour Sammie, une femelle coton de Tuléar morte en 2017, sur lequel elle revient dans ses Mémoires, My Name Is Barbra. La diva raconte avoir voulu reproduire un trait bien caractéristique de sa chienne. « Ses poils étaient bouclés alors que ceux de la plupart des autres cotons de Tuléar sont lisses. Elle était différente, comme moi quand j'étais petite. Et Sammie était ma petite fille », écrit-elle. L'actrice avait même publié une photo de Miss Violet et [...] Lire la suite