Publicité

"J'avais 14 ans, il en avait 20" : Sandrine Bonnaire et sa 1ère expérience intime, "ratage" avec un employé de la SNCF

"J'avais 14 ans, il en avait 20" : Sandrine Bonnaire et sa 1ère expérience intime, "ratage" avec un employé de la SNCF - BestImage, ANGELI-RINDOFF / BESTIMAGE
"J'avais 14 ans, il en avait 20" : Sandrine Bonnaire et sa 1ère expérience intime, "ratage" avec un employé de la SNCF - BestImage, ANGELI-RINDOFF / BESTIMAGE

Dans son ouvrage "À l'amour, à la vie", paru en 2019 aux éditions Flammarion, Catherine Ceylac a recueilli de nombreux témoignages d'artistes sur leur rapport amoureux. Parmi lesquels celui de Sandrine Bonnaire.

Certains journalistes savent comment obtenir les confidences les plus intimes et parfois les plus croustillantes de des célébrités. Et Catherine Ceylac en fait partie. Dans son ouvrage À l'amour, à la vie, paru en 2019 aux éditions Flammarion, l'animatrice a recueilli de nombreux témoignages d'artistes sur leur rapport amoureux. Notamment celui de la comédienne Sandrine Bonnaire. Ce fut l'occasion pour l'actrice de revenir sur le drame terrible qu'elle a vécu, alors victime de violences conjugales "il y a vingt ans", de la part d'un homme avec qui elle a partagé sa vie pendant quatre ans. Mais aussi des histoires plus légères liées à d'autres relations de l'actrice, comme lors de sa première expérience intime.

De cette "première expérience intime", qui remonte à avant sa rencontre avec Pialat, qui l'a faite tourner dans À nos amours, elle écrit : "un ratage complet". "J'avais quatorze ans, il en avait vingt, révèle Sandrine Bonnaire. C'était un type qui faisait du porte-à-porte pour la SNCF." "Quand il a sonné chez nous, ma mère, qui était quelqu'un de très atypique, lui a dit : 'Oh mais vous êtes beau garçon, entrez, je vais vous présenter mes filles !", partage l'actrice et mère de deux filles. Il rejoint alors Sandrine Bonnaire et deux de ses soeurs dans une de leur chambre. "Il est venu avec nous et on a vite sympathisé", apprend-on.