Publicité

"J'aurais adoré", la première réaction de Renard après l'échec de son prêt à la Côte d'Ivoire

Il aurait adoré mais cela ne se fera finalement pas. Hervé Renard, sélectionneur de l'équipe de France féminine, est sorti du silence jeudi soir après le refus de la FFF de le "prêter" à la Côte d'Ivoire lors de la CAN. Le technicien a fait parvenir une courte déclaration à Canal+.

"Les négociations n’ont pas abouti favorablement, c’est que cela ne devait pas se réaliser. J’aurais adoré mais le destin en a choisi autrement."

Tout au long de la journée jeudi, des discussions ont été menées entre la Fédération française de football (FFF) et la Fédération ivoirienne pour permettre à Renard de prendre la tête des Eléphants à partir du huitième de finale de la Coupe d'Afrique des Nations (face au Sénégal, 21h). La Côte d'Ivoire a démis de ses fonctions l'entraîneur français Jean-Louis Gasset après la claque reçue face à la Guinée équatoriale (0-4) lundi et avant même de connaître l'avenir de la sélection dans la compétition.

La Fédération a nommé l'ancien Nantais Emerse Faé pour assurer l'intérim mais rêvait de faire revenir Renard qui avait mené l'équipe au titre en 2015. Elle avait entamé des discussions avec la FFF qui avait ouvert la porte... avant de la fermer dans la soirée.

"Hervé Renard ne partira pas à la CAN", a confirmé le président de la FFF Philippe Diallo à RMC Sport. Ce dernier a beaucoup consulté et sondé des membres du Comex dont son vice-président Jean-Michel Aulas, mais aussi des cadres des Bleues.

Article original publié sur RMC Sport