Publicité

Japon : plusieurs milliers de poissons s'échouent sur une plage sans raison connue

Plusieurs raisons ont été avancées pour expliquer ce phénomène, comme un manque d'oxygène lié à la densité du groupe de poissons, ou encore le rejet récent d'eau radioactive issue de la centrale nucléaire de Fukushima.

Des milliers de sardines et maquereaux échoués sur une plage de plus de 800 mètres de long. C'est ce qu'ont découvert les habitants d'Hakodate, une ville située sur l'île japonaise d'Hokkaido, ce jeudi 7 décembre, raconte Skynews.

Si les causes de cet événement sont encore inconnues, un chercheur japonais de l'Institut de recherches sur la pêche d'Hakodate a émis plusieurs hypothèses. Les poissons ont d'abord pu s'être épuisés en essayant d'échapper à d'autres espèces.

Des eaux froides en cause ?

Ils ont aussi pu souffrir d'un manque d'oxygène lié au déplacement de ce grand groupe de poissons. Enfin, Takashi Fujioka a rappelé que les faits se sont produits pendant la période de migration des sardines vers le sud. Elles ont donc pu entrer soudainement dans des eaux froides, entraînant leur mort, a-t-il avancé.

La ville a appelé les habitants à ne pas consommer les poissons échoués. Des agents ont été mobilisés pour essayer d'enlever les animaux morts. En effet, selon Takashi Fujioka, leur décomposition pourrait réduire les niveaux d'oxygène dans l'eau et avoir des conséquences néfastes sur l'environnement marin.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - De la cocaïne découverte dans des poissons congelés au Brésil