Publicité

Japon : une magnifique fleur refait surface 30 ans après sa découverte initiale

Les fleurs occupent une place importante de la culture, l'art et le paysage japonais, avec autant de variétés que d'interprétations. Emblème du Japon depuis toujours, le Sakura (cerisier japonais) suscite par exemple une grande admiration au sein de la population, vénéré comme un symbole de bonheur, de réussite mais aussi de renouveau.

La fleur qui nous intéresse est moins présente dans l'imaginaire japonais, mais ne fascine pas moins les scientifiques. Elle avait disparu des radars depuis 30 ans et vient de réapparaître presque par magie dans une forêt de cèdres située dans la ville de Sanda, au nord de Kobe, préfecture de Hyogo au Japon.

L'histoire de cette fleur insaisissable à l'apparence unique, sans feuilles ni tige, nous est racontée par le magazine Géo. En 1992, dans la ville de Kobe, des chercheurs japonais identifient pour la première fois une plante baptisée Thismia kobensis, aussi appelée "lanterne de fée de Kobe", en anglais. Derrière ce surnom énigmatique se cache une fleur à la biologie végétale surprenante. Comme le font pourtant la plupart de ses congénères, Thismia kobensis ne pratique pas la photosynthèse, autrement dit, elle ne transforme pas l'énergie du soleil en matière organique. Autre caractéristique, "seule sa fleur colorée émerge du sol, à la manière d'un champignon", expliquent nos confrères. Par malheur, son habitat naturel a été détruit par un complexe industriel, perdant ainsi sa trace.

Mais contre toute attente, Thismia kobensis a survécu. Dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Japon a recensé ses îles... et 7 000 nouvelles sont apparues
Une station de ski française interdit les cigarettes, et c'est une première en Europe !
La découverte de "microdiamants" au milieu des vignes confirme l’impact d’une météorite géante
Une population secrète d'ours polaires découverte dans un endroit inédit
Des centaines d'animaux contaminés aux "polluants éternels", selon une nouvelle étude