Publicité

Le Japon a fait appel au fabricant des jouets Pokémon pour sa mission sur la Lune

ESPACE - Le Japon pourrait bientôt devenir le 5e pays à aller sur la Lune...avec l’aide d’un fabricant de jouets. Lancée le 6 septembre dernier, Sa sonde spatiale SLIM doit arriver à la surface de notre satellite, ce vendredi 19 janvier. Et pour mener à bien sa mission, l’agence spatiale japonaise (Jaxa) a fait appel au fabricants Takara Tomy, bien connu pour ses figurines et peluches Pokémon, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de l’article.

Le Japon lance une sonde vers la Lune, « Moon Sniper », et rêve de devenir le 5e pays à réussir un alunissage

S’envoler vers d’autres cieux

C’est la première fois de son histoire que le pays va tenter de poser un engin sur la Lune. Si la mission est un succès, il pourrait alors rejoindre club très restreint des pays ayant réussi un alunissage. Aujourd’hui il est composé de la Russie (à l’époque de l’URSS), des États-Unis, de la Chine et de l’Inde qui les a rejoints l’année dernière avec sa mission Chandrayann-3.

En cas d’alunissage réussi, SLIM devra mener, à l’aide d’une caméra multispectrale, des analyses de la composition de roches provenant du manteau lunaire. La structure interne de la Lune est en effet encore très mal connue.

Mais avant même de pouvoir se poser à la surface du satellite, la sonde spatiale éjectera deux engins, chargés de partir explorer la Lune. Ces deux robots sont appelés LEV-1 et LEV-2, pour « Lunar Exploration Vehicle ». Mais c’est le second qui nous intéresse, car il a été développé par le fabricant de jouets japonais, Takara Tomy.

Un jouet sur la Lune ?

Pour sa mission, la Jaxa voulait un robot qui soit petit, qui puisse changer de forme pour se déplacer tout en étant suffisamment robuste et léger. Des éléments particulièrement utilisés pour les jouets pour enfants. Elle a donc fait appel à Takara Tomy.

Si ce nom, ne vous dit rien à première vue, peut-être que celui de Pokémon, vous parlera davantage. Takara Tomy fabrique les figurines et peluches de la célèbre franchise japonaise. Si vous avez un Pikachu chez vous, il est donc très probable que vous retrouviez le nom de l’entreprise de jouets sur l’étiquette.

Publicité pour le jouet Sora-Q de Tomy
Takara Tomy Publicité pour le jouet Sora-Q de Tomy

LEV-2 (aussi appelé SORA-Q) a donc été développé par l’agence spatiale Japonaise en collaboration avec avec Sony, l’université de Doshisha et Takara Tomy. Ce qui donne une sphère de 8 cm de diamètre, pesant 250 g, qui se divise en deux et se transforme en roues pour avancer. Un robot qui a tout l’air d’un jouet, et Takara Tomy le sait très bien : le fabricant en a profité pour commercialiser une copie pour les enfants. Le robot lunaire est également équipé de deux caméras. C’est donc grâce à lui que nous aurons des images depuis la Lune...si tout se passe bien.

À voir également sur Le HuffPost :

Artemis 3 : la Nasa n’ira pas sur la Lune en 2025, la mission repoussée d’un an

La mission Peregrine n’atteindra pas la Lune, et les restes humains qu’elle transporte non plus