Publicité

Japon: les autorités s'interrogent sur une mystérieuse boule en métal observée sur une plage

Les experts assurent qu'il ne s'agit pas d'une ancienne mine sur le point d'exploser, et encore moins d'un dispositif d'espionnage envoyé depuis un pays voisin.

Le mystère demeure. Les autorités japonaises s'interrogent sur l'origine d'une sphère métallique d'environ 1,5 mètre de diamètre, qui s'est échouée en début de semaine sur une plage de la ville d'Hamamatsun, ville côtière bordée par l'océan Pacifique située à mi-chemin entre Tokyo et Kyoto.

Afin de comprendre l'histoire de cet objet orangé tacheté de rouille, les experts nippons ont dû procéder par élimination. Après un examen aux rayons X, ils ont conclu que la sphère était vide, et n'est donc pas une ancienne mine sur le point d'exploser.

Selon le Guardian, rien ne leur laisse non plus penser qu'il s'agit d'un dispositif d'espionnage qui aurait pu être envoyé depuis la Chine ou la Corée du Nord.

En parallèle de ces examens, des photographies ont été envoyées aux forces d'autodéfense et aux garde-côtes pour des analyses plus approfondies, mais qui n'ont pas non plus apporté de réponses. Un périmètre de sécurité de 200 mètres a été brièvement dressé autour de la boule, finalement levé devant l'absence de danger imminent.

Bouée d'amarrage?

Rapidement, les réseaux sociaux se sont emparés du mystère, et les internautes ont fait référence aux sphères présentes dans plusieurs œuvres de fiction, telles que Dragon Ball, Godzilla ou encore La guerre des mondes.

Auprès du média NHK, un Japonais qui a pour habitude de faire du sport sur cette plage s'est étonné de la soudaine attention portée à cette boule, qui selon lui s'est échouée à cet endroit depuis plusieurs semaines déjà.

"J'ai essayé de la pousser, mais elle ne bougeait pas", a-t-il dit.

Selon le Guardian, bien loin de l'objet extraterrestre ou de l'outil d'espionnage, la vérité autour de la sphère pourrait être plus terre à terre et décevante. La présence de deux poignées sur sa surface indique qu'elle était attachée à autre chose, et qu'elle pourrait tout simplement être une bouée d'amarrage qui s'est détachée de son support initial.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ballons espions: le retour à la mode d'une très ancienne méthode