James Blunt aurait fait appel à des chasseurs de fantômes pour sauver son pub

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Propriétaire depuis quatre ans d’un pub à Chelsea, le chanteur a dû s’en remettre à des spécialistes du paranormal pour expulser les spectres qui hantent l’établissement. 

C’est en 2017 que le chanteur James Blunt, 47 ans, a réalisé un rêve d’enfance : il est devenu le propriétaire d’un pub du 17e siècle, le Fox & Pheasant, à Chelsea, quartier huppé de Londres. Alors que l’établissement devait être transformé en résidence de grand standing, il a travaillé d’arrache-pied pour lui redonner son lustre d’antan. «Mon travail, c’est de de rassembler les gens dans des spectacles et des concerts, de mettre côte à côte de parfaits étrangers. Les pubs font la même chose. Ils fédèrent une communauté où les gens viennent se rassembler et se socialiser. Quand j’ai appris que le Fox & Pheasant allait être transformé en logement, je me suis dit que c’était mon rôle de petite pop star de sauver ce commerce local» a-t-il confié au Sun. Mais c’était sans compter un inconvénient majeur dans les pubs britanniques traditionnels : les fantômes… Des manifestations paranormales -objets mystérieusement déplacés, coups inexplicables, sensation d’une présence- terrifient le personnel et inquiètent les clients.

Lire aussi:Salma Hayek harcelée par des fantômes

Début novembre, James Blunt, qui sort un album best-of «Stars Beneath My Feet (2004-2021)», a même publié sur le compte Instagram du Fox & Pheasant, une vidéo tournée par une caméra de surveillance montrant la chute incompréhensible d’un verre (ainsi que l’excellent réflexe du barman qui le rattrape au vol)

Le chanteur s’est finalement résolu à faire appel à une équipe de chasseurs de fantômes, les Spectrum Paranormal Investigations, pour tenter de régler le problème. On ignore encore si les Ghostbusters londoniens sont parvenus(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles