Jamel Debbouze planche sur une série dans l'esprit de "H"

Jamel Debbouze - François Lo Presti - AFP
Jamel Debbouze - François Lo Presti - AFP

L'humoriste prépare une sitcom intitulée Terminal, dans l'esprit de la série H, située non pas dans un hôpital mais dans un aéroport.

C'était une petite phrase lâchée au détour d'une interview au Monde, et passée un peu inaperçue. "On développe une nouvelle série qui sera tournée dans un aéroport. Elle s’appellera Terminal et sera dans l’esprit de la série H", avait déclaré au quotidien Jamel Debbouze en juin dernier.

L'humoriste a donné quelques précisions supplémentaires au micro d'Europe 1, ce mardi. "Ce sera filmé en public, avec la nouvelle génération de comiques que vous avez certainement vus sur la scène du "Marrakech du rire", entre autres", a-t-il indiqué. Jamel Debbouze y sera également acteur.

"Toucher du doigt ce qu'on a pu faire avec H"

Tout comme H, cette sitcom sera "diffusée sur Canal+". "On espère toucher du doigt ce qu'on a pu faire avec H", a-t-il ajouté.

Ce retour à la sitcom est un vieux rêve pour Jamel Debbouze, qui en 2016, déjà, évoquait son envie de donner une suite à H, intitulée L.

H, diffusée de 1998 à 2002 sur Canal+ et aujourd'hui disponible sur Netflix, est un véritable objet culte.

"La grande idée d'Alain De Greef [ancien directeur des programmes de Canal+] à l'époque, a été de mettre Eric et Ramzy, Jamel Debbouze, Catherine Benguigui, Sophie Mounicot et Jean-Luc Bideau dans le même bocal", évoquait Jamel Debbouze en 2016 auprès de Média+.

"Nous tournions en public, nos prestations étaient transcendées. Les rires n'étaient pas du tout rajoutés, ils sont réels. C'est une expérience qui me réveille encore la nuit. H ne m'a jamais quitté et la suite est déjà dans mon esprit."

Si L ne verra pas le jour, Jamel Debbouze va donc concrétiser son rêve de sitcom avec Terminal.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Minute de Jamel Debbouze

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles