Publicité

"J'aime rappeler..." : Patrick Bruel fait une grosse mise au point sur la participation des artistes aux Enfoirés

Invité de l'émission "1h avec..." de Bernard Montiel sur RFM ce 20 janvier 2024, Patrick Bruel s'est livré comme rarement. Le chanteur est notamment revenu sur sa participation aux Enfoirés, sans oublier de faire un rappel nécessaire sur la présence des artistes.

C'est une chanson aussi belle que triste et qui rappelle combien Les Enfoirés sont encore absolument nécessaires en 2024, près de quarante ans après leur création. Avec Jusqu'au dernier, Vianney et ses compagnons de route nous offrent un nouveau single, chargé de nostalgie, mais qui montre bien que la troupe ne compte pas baisser les bras. Si de nouveaux visages arrivent chaque année, Patrick Bruel est présent depuis plus de trente ans maintenant et fait désormais légitimement partie des tauliers. "J'y suis depuis le jour où Jean-Jacques (Goldman, ndlr) m'avait appelé pour être dans Les Enfoirés chantent Starmania. C'était la première fois et depuis, je n'ai jamais raté une année. Et puis surtout, je n'ai jamais raté, même pas un concert", a-t-il raconté à Bernard Montiel dans son émission 1h avec... sur RFM, ce 20 janvier 2024.

Une interview fleuve dans laquelle le chanteur de 64 ans évoque notamment ses deux fils, Oscar et Léon, mais revient surtout sur son attachement aux Enfoirés. "J'ai fait tous les concerts, même en 2020, quand je me suis pété le genou le jour des premières répétitions, j'ai quand même réussi à être tous les soirs à faire ma partie", a rappelé celui qui possède une propriété en Provence à l'histoire singulière. S'il a raconté sa fierté et son "honneur" d'appartenir à cette troupe qui sillonne la France chaque année pour venir en aide à des millions de gens, Patrick Bruel a également tenu à faire...

Lire la suite


À lire aussi

VIDEO Patrick Bruel affûté et aminci, il s'explique sur son allure qui fait sensation
VIDEO "On s'est fait voler" : un grand artiste français très amer après la défaite du XV de France, il pointe du doigt l'arbitrage
Carole Bouquet "profondément mal à l'aise" : grosse mise au point sur la tribune en soutien à Gérard Depardieu