Publicité

"J'ai l'impression qu'il est le nouveau diable" : Élisabeth Lévy fustige le traitement médiatique de l'affaire Palmade

Élisabeth Lévy sur C8. - C8
Élisabeth Lévy sur C8. - C8

L'éditorialiste de "Causeur" était, ce mercredi soir, l'invitée de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste !" sur C8.

Douze jours après l'accident de la route impliquant l'acteur et humoriste Pierre Palmade, l'emballement médiatique est toujours vif. Quasiment 20.000 articles ou chroniques ont été écrits autour de l'affaire qui dépasse désormais la thèse de l'accident. Un traitement médiatique hors du commun face auquel Élisabeth Lévy, directrice de la rédaction de "Causeur", a assumé prendre le contrepied.

"On ne devrait même pas parler du volet pédopornographique de l'affaire"

"Il a pris sa voiture en ayant consommé des stupéfiants. C'est tout ce que l'on sait pour l'instant", a-t-elle rappelé. Après avoir exprimé sa "compassion" à l'égard des victimes, Élisabeth Lévy a fait part de son "impression d'assister à un lynchage". "Vous savez, cela me fait beaucoup pensé à QAnon (du nom d'un mouvement conspirationniste américain, ndlr) : quand les partisans les plus cinglés de (Donald) Trump se sont mis à diffuser des messages expliquant, et beaucoup le croyaient, que le monde est dirigé par une élite pédophile, sataniste (dans lequel règnent) la décadence, le sexe et la drogue".

Élisabeth Lévy a fustigé par conséquent "les conditionnels en ce qui concerne l'affaire pédopornographique". "Cela ne va pas. On ne devrait même pas en parler", a-t-elle assuré, avant de rappeler au bon souvenir de tout un chacun la chanson "L'Auvergnat" de Georges Brassens. "Même un criminel fait partie de...

Lire la suite


À lire aussi

Une journaliste de "Libération" écartée d'un déplacement d'Emmanuel Macron au Gabon
Netflix : Cette télé-réalité sulfureuse fait un carton surprise partout dans le monde
"Pékin express" : Record d'audience historique pour une émission de M6 en replay