Publicité

"J'ai honte pour vous": passe d'armes à l'Assemblée entre Olivier Faure et l'ancien socialiste Olivier Dussopt

Olivier Faure à l'Assemblée nationale ce mardi. - BFMTV
Olivier Faure à l'Assemblée nationale ce mardi. - BFMTV

Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a accusé mardi à l'Assemblée nationale le ministre du Travail Olivier Dussopt d'avoir "renié" ses convictions progressistes en portant le projet de réforme des retraites, ce dernier l'accusant en réponse d'avoir "vendu la social-démocratie à l'extrême gauche".

"M. Dussopt je vous ai connu à une autre époque, où vous défendiez effectivement les Français qui ont commencé à travailler tôt. Vous défendiez celles et ceux qui le matin se lèvent aux aurores, prennent le RER ou bus, celles qui vident nos poubelles, celles et ceux qui sont caristes, aides-soignantes, etc., celles et ceux qui effectivement n'avaient que vous pour les défendre et vous les avez oubliés", a attaqué le député de Seine-et-Marne lors de la séance de questions au gouvernement, en référence au passé socialiste du ministre.

"Vous vous faites marcher dessus par Mélenchon"

"Vous êtes aujourd'hui de celles et ceux qui allez défendre un projet de loi où celles et ceux qui ont commencé à travailler entre 14 et 20 ans auront à cotiser 44 années quand tous les autres n'auront à cotiser que 43 ans. (...) Je ne suis pas dans votre tête ni dans votre peau, mais j'ai honte pour vous, honte de ce que vous défendez aujourd'hui, honte de voir que vous avez renié l'ensemble de vos projets", a-t-il poursuivi.

"Monsieur le député Faure (...) les effets de manche ne marchent pas, les procès en trahison je suis immunisé, surtout quand ils viennent de ceux qui ont vendu la social-démocratie à l'extrême gauche pour sauver leurs sièges", a répliqué le ministre du Travail.

"Vous défendez la retraite à 60 ans avec 43 annuités, vous allez appauvrir les retraités, vous êtes dans la roue de la France insoumise, vous vous faites marcher dessus par Jean-Luc Mélenchon", a-t-il enchaîné, renvoyant Olivier Faure à son "congrès", alors que ce dernier bataille pour être réélu à la tête du PS.

Article original publié sur BFMTV.com