"J’ai galéré à payer mon loyer" : le témoignage de Jean-Pascal Lacoste dans TPMP sur sa faillite émeut les internautes

C.F
·6 min de lecture
Chroniqueur dans Touche pas à mon poste, Jean-Pascal Lacoste n’a pas pu retenir ses larmes, ce vendredi 11 décembre 2020, lorsqu’il s’est confié sur la faillite financière qu’il a connue, ses années de “galère”, mais aussi les regards des gens qui lui a fait du mal. Un témoignage bouleversant qui a ému les internautes.

Chroniqueur dans Touche pas à mon poste, Jean-Pascal Lacoste n’a pas pu retenir ses larmes, ce vendredi 11 décembre 2020, lorsqu’il s’est confié sur la faillite financière qu’il a connue, ses années de “galère”, mais aussi les regards des gens qui lui a fait du mal. Un témoignage bouleversant qui a ému les internautes.

Mallaury Nataf, Loana, Ophélie Winter, Patrice Laffont, Johnny Hallyday ou encore Béatrice Dalle… Nombreuses sont les personnalités à avoir connu l’ombre après la lumière. Les problèmes d’argent après les gros cachets. Un “mécanisme de l’enfer” qu’a vécu Benjamin Castaldi. Ce vendredi 11 décembre 2020, le chroniqueur de Touche pas à mon poste s’est confié sur cette période difficile de sa vie, l’accumulation des dettes, le regard des autres, mais aussi les idées les plus terribles qu’il a pu avoir.

Tout en dévoilant son ancienne fiche de paie d’animateur sur TF1 s’élevant à 22 000 euros brut par mois, il a expliqué : “J’ai fait des mauvais investissements. J’étais en faillite avec les banques donc j’étais condamné. (…) J’ai donc été saisi sur mon salaire (…). Il (le Fisc, ndlr) me laisse 1 600 euros. Sauf que moi à cette époque-là, j’ai 20 000 euros d’impôts à payer, j’ai le crédit de la maison, j’ai les pensions alimentaires. En l’espace de dix, douze mois, vous êtes encore plus dans la merde que vous ne l’étiez”. Un cercle infernal contre lequel il a estimé “que l’on ne peut rien faire” et qu’a connu Jean-Pascal Lacoste.

“Ça n’a pas été facile et je suis passé par des moments hyper durs”

“Au décès de mon père, je devais 185 000 euros aux impôts. J’ai perdu mon contrat TF1 (…). J’avais 5 000 balles par mois. Par chance, mon père m’avait fait acheter un terrain, j’ai redémarré à zéro”, s’est souvenu le beau-frère de Sylvie Tellier. Agacé d’entendre que certaines célébrités refusent de retourner “à la vie normale”, il a poursuivi : “J’ai fait serveur dans un restaurant. Les gens toute la journée vous disent : ‘Ah, ça vous mène là, la télé’. Les gens, c’est des c*** !” Ému aux larmes, l’ancien candidat de la première saison de la Star Academy a confié : “Ça n’a pas été facile et je suis passé par des moments hyper durs (…). J’ai galéré à payer mon loyer, j’en ai chié. Mais je veux dire un truc : ce n’est pas parce qu’on fait de la télé, qu’on ne peut pas être boulanger ou autre”.

Faisant référence à Mallaury Nataf qui a eu du mal à garder son métier de boulangère, il a assené : “Quand il faut bouffer, eh bien il faut bouffer ! Que ce soit serveur ou boulanger, il n’y pas de sous-métier et il faut s’adapter. Donc moi, ces gens-là, au bout d’un moment, je ne les plains pas ! (…) C’est dur, mais si on se bat, on peut y arriver”. Étranglant un sanglot, le chroniqueur s’est souvenu des critiques du public lors de son divorce et de sa faillite : “Les gens vous démontent, mais même aujourd’hui. C’est pas des trucs fastoches. Donc je veux dire que quand on se bat, on peut toujours y arriver !” Une “belle leçon de vie” qui a touché les internautes, parmi lesquels certains se sont reconnus.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

https://twitter.com/FaribolC/status/1337489556006989826

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce contenu peut également vous intéresser :