"J'ai eu beaucoup de propositions comme ça" : Anne Roumanoff revient sur les nombreuses remarques vexantes faites lors de castings (VIDEO)

Capture écran - France 2

Invitée dans l’émission Un dimanche à la campagne ce dimanche 27 novembre, le présentateur Frédric Lopez a permis à l’humoriste Anne Roumanoff de revenir sur les remarques vexantes qu'elle a reçues lors de castings dans le cinéma et la publicité. Elle s’est notamment souvenue du premier casting qu’elle a réussi. "Je me rappelle qu'on m'avait proposé de jouer dans un film qui s'appelle À nous les garçons. (...) Je rencontre le réalisateur et il me dit 'on a pensé à toi, c'est une fille qui, au début du film, veut se suicider, elle se suspend à la chasse d'eau des WC et la chasse d'eau lui tombe sur la tête", a-t-elle confessé.

Anne Roumanoff a semblé légèrement interloquée et vexée par ces intrigantes et nombreuses propositions.

"Moi, je voulais être Isabelle Adjani et on m'a dit ça. J'ai répondu non, en fait ! J'ai refusé le rôle, ce qui était peut-être idiot, d'ailleurs. Mais j'ai eu beaucoup de propositions comme ça", a-t-elle exprimé tout en rigolant.

Elle a poursuivi avec une autre anecdote qui lui est arrivée avec un immense cinéaste : "Un jour Claude Lellouche m'a appelée. J'ai fait des essais avec Vincent Lindon. C'était pour jouer le rôle d'une fille moche et après, on m'a rappelé en me disant ‘écoute, c'était très bien, mais tu n'es pas assez moche'. Une autre fois, j'ai passé une pub pour la lessive et c'était avec un langage bizarre et ils m'ont dit 'finalement, on prend un singe’ ".

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi