Publicité

J’ai pris un taxi autonome sans personne à l’intérieur et j’ai flippé

À San Francisco, Waymo propose un service de taxis autonomes accessible de tous les habitants. Ce concurrent d’Uber ou de Lyft envoie des véhicules électriques sans personne à l’intérieur, avec un volant qui tourne tout seul. Le passager n’a qu’un écran de contrôle à l’arrière pour lui demander de s’arrêter ou de modifier son itinéraire. L’expérience est vraiment déconcertante.

À la fin du CES 2024, je me suis envolé à San Francisco, une de mes villes préférées aux États-Unis pour ses paysages, le mode de vie de ses habitants et son ultra-modernité. Depuis toujours, San Francisco est une ville précurseure, ce qui n’a rien d’étonnant quand on est entouré par la Silicon Valley.

Quelques minutes après mon arrivée, j’ai remarqué de drôles de véhicules sur la route. Des Jaguar I-PACE avec des capteurs LiDAR sur le toit sont partout dans la ville, ce qui m’a laissé penser qu’Apple et Google menaient des tests de véhicules autonomes. Je me suis approché d’une d’entre elles et, immense surprise : il n’y avait personne à l’intérieur. La voiture se déplace toute seule, sans aucun examinateur pour éviter un accident. En toute honnêteté, je ne savais même pas que c’était légal.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Une voiture sans chauffeur, c'est normal en Californie. // Source : Numerama