Publicité

"J’ai moi-même…" : Charles Berling évoque Judith Godrèche et les gestes déplacés de certaines réalisatrices

Depuis plusieurs semaines, les accusations de Judith Godrèche ne cessent de faire couler beaucoup d'encre. Elle a par exemple accusé les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon d'agressions sexuelles. Sur le plateau de Buzz TV, Charles Berling est venu présenter le téléfilm L’enchanteur, consacré à Romain Gary, qui sera diffusé sur France 2 lundi 12 février 2024. Le comédien et metteur en scène s'est félicité de la libération de paroles des femmes. "Les comportements sont en train de changer, et tant mieux. Je crois qu’il est très important que la parole des femmes se libère, et d’ailleurs pas que des femmes", a-t-il ainsi lancé dans un premier temps alors que, selon lui, des hommes peuvent aussi être victimes de gestes déplacés de la part de réalisatrices par exemple. C'est pourquoi il encourage la libération de parole "de toute personne qui a été victime d’abus sexuel parce qu’il y a aussi des garçons". "J’ai pu être témoin et j’ai moi-même pu connaître ça, en tant qu’homme. J’ai pu le vivre avec des réalisatrices", a lâché sans prendre de gants Charles Berling, sans donner de noms. Il a expliqué qu'il avait pu régler les choses seul. "Mais j’ai pu régler le problème moi-même. Quand on est acteur ou actrice, on est dans un rapport avec la réalisation non pas d’objet, mais comme une sorte d’objet du désir comme disait Buñuel. Donc il peut y avoir, de la part de la personne qui a ce pouvoir-là, de vous (...)

Lire la suite sur Closer

Les Bodin's : qui est Marie, la compagne de Vincent Dubois ?
Meghan et Harry : ces compromis qu’ils seraient prêts à faire depuis le diagnostic de cancer de Charles III
"Un porc, mais je ne pense pas que…" : David Brécourt cash sur l’affaire Depardieu
Régime : ces trois habitudes vespérales qui font maigrir rapidement et pour longtemps
"Pour faire l’Américain…" : Mario Barravecchia donne de croustillants détails sur la petite fortune qu’il a flambée