Publicité

“J’ai cru qu’il allait m’égorger” : Magloire raconte sa rencontre avec Dwayne Johnson (The Rock), qui a failli mal tourner (VIDEO)

Ce mercredi 20 septembre 2023, Pascale de la Tour du Pin recevait Magloire sur le plateau de PAF sur C8.

Lors de son entretien avec l’ancienne star de BFMTV, Magloire est revenu sur une drôle d’anecdote. Celui que l’on voit un peu moins sur le petit écran ces dernières années était l’une des vedettes de l’émission “Le morning live” sur M6 au début des années 2000 aux côtés d’un certain Michaël Youn.

À cette époque, de nombreuses stars se pressent sur le plateau, dont l’acteur Dwayne Johnson, plus connu sous le nom de The Rock.

Impressionné par la carrure de l’ancien catcheur, Magloire prend le risque de lui caresser le biceps. Un geste que n’a pas du tout apprécié le colosse.

Magloire, qui a récemment agacé Philippe Etchebest dans Fort Boyard, raconte : “le type m’a regardé avec des yeux d’une haine ! J’ai cru qu’il allait m’égorger” !

À lire également

“C’est un boulet !” : Philippe Etchebest très agacé de faire équipe avec Magloire dans Fort Boyard (VIDEO)

“Vous avez vraiment eu peur ?” lui demande Pascale de la Tour du Pin. “Ah oui parce que je me suis dit s’il me met une droite je ne survivrai pas, je vais mourir en direct ! Je vais mourir sur scène !” répond Magloire.

Finalement, plus de peur que de mal pour celui qui anime sur TV5 Monde la série documentaire “Rassemblance” où il rencontre des témoins de la société ayant eu un parcours de résilience.

Lors de son passage dans PAF, Magloire est également revenu sur les nombreuses remarques grossophobes dont il a été victime pendant sa carrière. Aujourd’hui âgé de 54 ans, Magloire réalise un documentaire en 2020 sur la grossophobie, "Grossophobia". C'est l'histoire d'une gamine, puis d'une adolescente harcelée pour son poids. Il remporte le prix du Meilleur réalisateur au Festival Couleurs 3 à Paris, et est très engagé sur ce sujet : "Le surpoids, c'est quelque chose que je connais. Et puis, avec une fille étonnante à la mairie de Paris, Hélène Bidard, hors de toute politique, on avait lancé cette campagne pour la lutte contre la grossophobie. Et d'ailleurs, le mot est rentré dans le dictionnaire”, a expliqué Magloire, fier ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi